Aurélie Trouvé en garde à vue : appel à soutien pour sa libération immédiate Communiqué d’Attac France 13 mars 2020

vendredi 13 mars 2020

Ce matin, Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac France, a été arrêtée avec plusieurs autres participant·e·s de l’action « démasquons Macron ». Elle a été placée en garde à vue au commissariat du 5e arrondissement de Paris.

Scientifiques, urgentistes, syndicalistes, chercheurs·ses et représentant·e·s du mouvement social et pour le climat étaient réuni·e·s à quelques pas de l’Élysée pour dénoncer la dissonance entre les discours et les actes de l’exécutif. L’action #DémasquonsMacron souhaitait rapporter, au delà des discours, le " vrai bilan " d’Emmanuel Macron et dénoncer notamment : le non-respect des engagements climatiques de la France, la fragilisation du système social français et le creusement des inégalités, mais aussi la casse des services publics et notamment celle du secteur hospitalier.

Plusieurs personnes ont été arrêtées, dont trois des scientifiques signataires de " L’appel de 1 000 scientifiques

 : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire » " paru dans Le Monde, plusieurs activistes dont Fanny Delahalle, décrocheuse lyonnaise relaxée en première instance puis condamnée et Aurélie Trouvé.

Attac France demande leur libération immédiate et appelle à aller les soutenir devant le commissariat du 5e (rue de la Montagne Sainte-Geneviève - métro Maubert-Mutualité).
Informations complémentaires

> Appel à rassemblement devant le commissariat du 5e
> L’intervention d’Aurélie Trouvé ce matin


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 14 / 527005

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac dernières  Suivre la vie du site Les rendez-vous d’Attac   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License