Dépôt d’un recours contre le permis de construire délivré à AMP : l’État doit prendre ses responsabilités en matière climatique

samedi 27 février 2021 par Saroma


Dépôt d’un recours contre le permis de construire délivré à AMP : l’État doit prendre ses responsabilités en matière climatique

Chaussés de bottes et les pieds dans l’eau, installés devant la Préfecture, les porte-paroles de Greenpeace Marseille, Attac Marseille, Alternatiba Marseille, Les Amis de la Terre Provence et France Nature Environnement Bouches du Rhône ont annoncé le mardi 9 février avoir déposé un recours gracieux contre le permis de construire l’extension du Terminal 1 de l’aéroport Marseille-Provence. La mise en scène avait pour but d’indiquer l’imminence de la montée des eaux liée au dérèglement climatique, lequel est notamment induit par les émissions du secteur aérien.

Petit Rappel du projet "Cœur d’aérogare" :
il s’agit de la "fusion des halls A et B en créant un noyau central où seraient regroupées les fonctions embarquement + contrôles police/sureté/sanitaire + contrôle des bagages + 20 000 m² créées, dont 6 000m² de commerces supplémentaires.

Retrouvez le communiqué de presse des porte-paroles des associations ainsi que l’intervention de Dominique Bonnet d’ATTAC lors de la conférence de presse.

communique_de_presse
Intervention_D.bonnet

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 9 / 551001

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Nos Mobilisations  Suivre la vie du site Urgence climatique, Transition écologique et Justice (...)   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License