Plénière Attac Paris 12 d’avril

lundi 31 mars 2008
par  Attac Paris 12

Les Bluets ne veulent pas devenir une usine à bébés !!

Les restrictions budgétaires imposées à la maternité des Bluets font craindre aux personnels de santé une « remise en cause des valeurs » de l’hôpital. Ils dénoncent « la rentabilité au détriment de la santé »

À la maternité des Bluets, récemment installée dans le 12e arrondissement à Paris, les personnels tirent la sonnette d’alarme. La direction de l’établissement a en effet annoncé, à la mi-février, une restructuration. Selon les personnels, celle-ci pourrait entraîner la suppression de 10 à 20 postes en même temps qu’une augmentation considérable de l’activité. « De 2 325 naissances en 2007, on passerait à 3 000 naissances en 2009, au lieu des 2 600 prévu », expose Virginie Gossez, sage-femme et déléguée SUD santé, avant d’en préciser les conséquences : « Une diminution de la durée de séjour à trois nuitées, contre cinq actuellement. » Autant de mesures qui risquent de remettre en question « l’essence même » de cet hôpital, à savoir le bien-être des femmes et de leurs enfants.
Avec des mamans et le personnel de la maternité, un comité de soutien a été créé.

Venez débattre du financement de l’hopital public en présence de, représentants syndicaux de la clinique des bluets et de, Bernard Teper, responsable de la commission santé à Attac France.
Le mardi 1er avril (20h00 pour la réunion plénière, 21h00 pour le débat)
Maison des associations
181, avenue Daumesnil
75012 Paris
(métro daumesnil ou dugommier)

Commentaires  forum ferme