Réunion Attac Paris-Centre le 19/11/2015

jeudi 19 novembre 2015
popularité : 15%

Compte rendu de la réunion ATTAC Paris-Centre le 19 novembre 2015

par Begoña

Derniers événements et politique étrangère

Abdelssalam présente ses réflexions sur les liens entre les événements terroristes du 13 novembre, la politique étrangère et notre vie au quotidien. Besoin de remettre du sens et des repères dans les événements de la semaine dernière : attentat au Liban et attentats à Paris. Un débat suit.
Politique internationale de la France. Il y a eu accumulation d’erreurs politiques, des actions et des différents facteurs. Le discours officiel et des médias indiquant que les acteurs du massacre sont essentiellement motivés par l’idéologie religieuse de Daesh est de courte vision. Ceci est une façon de ne pas vouloir voir la responsabilité de la politique internationale de la France engagée dans des conflits et des interventions à différents niveaux :
1. Alliés du Qatar et de l’Arabie Saoudite, pays qui depuis 40 ans sont les sponsors de l’idéologie salafiste et djihadiste, vrai foyer des mouvements extrémistes.
2. Responsabilité pour la destruction de l’Irak (indirectement) et de la Syrie (manque de clarté et non-choix de la France dans le conflit syrien) et partie prenante dans la politique de la Libye.
3. La politique militariste : vente des armes auprès des régimes salafistes.
Le gouvernement Hollande a choisi l’alliance avec le régime Saoudien qui ne respecte pas les Droits Humains (décapitations, situation de la femme, punitions exagérée du blogueur, etc.) comme allié incontournable pour lutter contre l’État Islamique, or ils sont alliés de ceux qui appuient cet état.
Changement dans l’attitude de la France envers la Syrie (pas de bombardements et puis on annonce la décision de bombarder sans consulter le Parlement ou le public). On entre dans une spirale guerrière.
L’état d’urgence qui rend impossible les discussions entre les citoyens (la société civile, les ONG) et le gouvernement est une décision de mauvais augure. Il n’y a pas d’argent pour des politiques sociales, mais tout à coup on peut augmenter le déficit budgétaire pour une politique militariste. Il est important de nous mobiliser pour qu’il y ait une autre politique. Or il n’y aura pas de paix en France et dans l’UE si à côté des conflits (Palestine-Israel ; Syrie… ) ne sont pas réglés. Cette politique étrangère masque une absence de vraie politique intérieure qui ne règle pas les problèmes : chômage, jeunes, austérité.
Débat avec la salle :
Conséquence de l’état d’urgence : En interdisant les manifestations autour de la COP21 nous sommes dessaisis de notre rôle de citoyens. Cette politique a failli sécuriser les citoyens. Cette solution fragilise davantage encore plus. La sécurité guerrière et l’état d’urgence bafouent l’essentiel de nos valeurs.
Justification de la politique extérieure (vente des armes, des avions, etc.) par le gain en emploi. On vend la mort pour avoir des emplois ! Cela va contre les valeurs de la République.
La violence n’a jamais créé que plus de violence.
La LDH dont ATTAC est membre a publié un communiqué : « On doit lutter contre le terrorisme sans porter atteinte à nos libertés » http://www.ldh-france.org/on-lutter-contre-terrorisme-porter-atteinte-libertes/
Besoin de travailler avec d’autres organisations pour impacter la politique, l’économie et l’état de la population.
Comment régler la question de la sécurité ? Aujourd’hui ils ont décidé d’augmenter les moyens et les ressources humaines mais depuis 10 ans il y a un désengagement de l’État concernant la justice, la police, les renseignements et la prévention, surtout par la diminution des moyens financiers et réduction des ressources humaines. Ces institutions ont payé un fort tribut à l’austérité. Aujourd’hui on subit les conséquences de cette politique.
Politique envers la Syrie changeante. Pour arriver à une solution la Conférence internationale des parties doit inclure toutes les parties prenantes, même l’Iran et la Russie malgré ce qu’on pense de ces régimes. Besoin de défaire les incohérences. Le flux de réfugiés est une conséquence du conflit.
Des notes sur l’État Islamique : Armée formée à partir de 80% des militaires et des cadres de Sadam Hussein qui ont passé par les prisons et ont été torturés par l’armée des Etats Unis. Après la chute de Sadam Hussein on a détruit l’état, on a créé le vide et le résultat est l’État Islamique.

Ce qu’on va faire pour la COP21 compte tenu de l’état d’urgence
Comme conséquence de l’état d’urgence les manifestations ont été défendues, mais les autres événements auront lieu comme prévu. Les chars de la marche sont abandonnés. Voici le nouveau plan de mobilisation de la CoalitionClimat21 : http://www.humanite.fr/la-coalition-climat-21-presente-son-nouveau-plan-de-mobilisation-590400
La marche du 29 novembre sera remplacée par d’autres événements :
Installations artistiques sur le tracé de la marche.
Se rassembler autrement.
Les 5 et 6 décembre : rendez-vous à Montreuil pour le Sommet citoyen pour le climat et Village d’alternatives. Dans ce village le groupe TAFTA a un stand de 18 m2. On demande des volontaires pour tenir le stand.
Du 7 au 11 décembre : la Zone d’action pour le climat se maintient au CENTQUATRE-Paris. Tous les jours à 18h00 compte rendu des négociations.
Le 12 décembre : nous maintenons l’appel à une mobilisation internationale !
Propositions du groupe : Nous promener dans différents lieux habillés d’un T-shirt d’ATTAC et un message qui peut être un message commun avec toute la Coalition Climat21.
Info : Sur le dossier ‘revue de presse de la CoalitionClimat21 vous pouvez trouvez des liens à des articles sur le lien pétrole et terrorisme. http://coalitionclimat21.org/fr/contenu/revue-de-presse-climat-cop-21-du-19-novembre-2015
Minh invite le 5 décembre de 9h00 à 13h00 au siège de Montreuil à participer au groupe d’éducation populaire pour créer des animations de rue et aller vers le public : création des pancartes avec messages. Le but est d’agir ensemble le mercredi 9 décembre pour aller vers le public et expliquer certains sujets.

Manifestation pour les réfugies 22 novembre
Elle est interdite officiellement. Ce soir il y a une réunion pour décider qu’est-ce qu’on fait.
Communication d’ATTAC ‘Quelle alternative face à l’état d’urgence’
https://france.attac.org/actus-et-medias/salle-de-presse/article/etat-d-urgence-marches-interdites-escalade-militaire-la-democratie-menacee
Festival de cinema Attac "Images mouvementées" 
Il continue et prend ses quartiers au cinéma la Clef : https://www.imagesmouvementees.fr/

Solidarité avec les Grecs et coordination de notre soutien à VIOME

Le 15 décembre à 19h00 réunion du collectif solidarité avec les Grecs.
Odile présente l’entreprise grecque Viome qui a été récupérée par les travailleurs. Elle risque de disparaître lors de la vente aux enchères du terrain où elle est placée. Les salariés qui n’ont pas touché de salaire depuis 6 mois ne recevront rien de la liquidation de l’entreprise, car 70% des produits de l’entreprise ira aux Banques. Du 17 – 23 novembre c’est une semaine de solidarité avec les ouvriers de VIOME. Envoyer un message de solidarité via l’Ambassade de Grèce. Un camion va apporter en France des produits de nettoyage de l’entreprise qui seront vendus à des amis solidaires. Le catalogue de produits est dans le Comité ATTAC de Paris 13.

Le Théâtre de la Liberté de Jénine (Palestine) accueillie à Montreuil
Le 27 et 29 novembre à Montreuil et le 1er décembre à Arcueil cette troupe jouera la pièce « L’île » écrite par trois sud-africains du temps de l’apartheid. Dans une prison, deux compagnons de cellule passent leurs journées à un travail physique abrutissant et leurs nuits en répétitions de l’Antigone de Sophocle. Cette pièce a une forte résonance dans la Palestine d’aujourd’hui où la prison fait partie du quotidien de la plupart des familles.

Renouvellement du CA en 2016
En 2016 il faut réactiver les responsabilités des uns et des autres au C.A. d’ATTAC.
30 et 31 janvier : assises à Lille où les candidats seront présents physiquement. Nous recevrons un pré-rapport pour les années à venir. Nous sommes appelés à faire des amendements.
18 et 19 mai : l’AG en région parisienne.
6 à 9 juillet : université d’été à Besançon avec le CRID.


Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234