Aéroports d’Auvergne-Rhône-Alpes : Vinci s’enrichit sur le dos du contribuable

lundi 28 octobre

Exploitant les aéroports de Lyon, Clermont-Ferrand, Grenoble et Chambéry, Vinci Airports a siphonné la bagatelle de 44 millions de dividendes en trois ans, comme l’a découvert Mediacités. Et ce, alors que ces infrastructures restent biberonnées à l’argent public.