Archives


Actualités

  • FNE : Ignorant les avis négatifs, le gouvernement confirme l’application du CETA

    Communiqué de France Nature Environnement :
    Ignorant les avis négatifs, le gouvernement confirme l’application du CETA

    Mercredi 13 septembre, le gouvernement français a annoncé la mise en œuvre provisoire du CETA, accord de libre-échange en cours de négociation entre le Canada et l’Union européenne. Cinq jours plus tôt, une commission d’experts mandatée par Emmanuel Macron, chargée d’évaluer les clauses du traité, soulignait le manque d’ambition en matière environnementale et sanitaire. La commission a ainsi confirmé les craintes de France Nature Environnement, qui demande au gouvernement français de suspendre l’accord.
    http://www.fne.asso.fr/node/264551

    Sur le site d’Attac
    TAFTA CETA pas d’accord !

    En 2013, l’UE et les États-Unis ont entamé des négociations en vue de conclure un accord de partenariat transatlantique sur le commerce et l’investissement ou TAFTA. Ce serait l’un des accords de libre-échange et de libéralisation de l’investissement les plus importants jamais conclus, représentant la moitié du PIB mondial et le tiers des échanges commerciaux.

    En 2016, les zones hors TAFTA se sont multipliées partout en Europe et plus de 3 millions de personnes ont signé Initiative Citoyenne Européenne auto-organisée contre le TAFTA et le CETA (accord EU/Canada. Les négociations sur le TAFTA sont au point mort, mais le processus de ratification du CETA est en phase finale.

    Attac se mobilise avec ses partenaires du collectif Stop TAFTA pour faire dérailler ces négociations et stopper ces accords

    https://www.collectifstoptafta.org/...

  • BNP : 5 000 particuliers floués par un prêt toxique

    Une filiale de la BNP a vendu en 2008 près de 5000 prêts toxiques à des particuliers. Elle risque d’être renvoyée en correctionnelle...
    C’est une information traitée par Secrets d’info de France Inter qu’on peut retrouver en cliquant ICI

  • Les liaisons dangereuses des banques et assurances françaises avec la colonisation israélienne

    Plusieurs organisations (Association France Palestine Solidarité, CCFD – Terre Solidaire, Fair Finance France, FIDH, LDH, Solidaires, CGT et Al-Haq) publient aujourd’hui un rapport sur « Les liaisons dangereuses des banques et assurances françaises avec la colonisation israélienne ».
    Il met en lumière les liens entre certaines banques et assurances françaises et des banques et entreprises israéliennes impliquées dans le maintien et le développement des colonies israéliennes.

    Communiqué de l’Association France Palestine Solidarité, CCFD – Terre Solidaire, Fair Finance France, FIDH, LDH, Solidaires, CGT et Al-Haq, mercredi 29 mars 2017
    En savoir plus
    Pour agir, cliquez ici.

  • À Notre-Dame-des-Landes, le tribunal autorise la destruction des espèces

    Douche froide lundi 14 novembre : la cour administrative d’appel de Nantes autorise la destruction des espèces protégées sur le site du projet d’aéroport.

    - Nantes, correspondance

    Cour administrative d’appel de Nantes, lundi 14 novembre, 14h10. Tous les recours sont rejetés. L’espoir, allumé par les trois heures et dix minutes d’argumentation du rapporteur public une semaine avant, s’est éteint en moins de deux minutes. Des sept magistrats qui ont jugé, il n’en reste qu’un, le président, qui explique qu’une audience de lecture ne fera pas entendre l’énoncé oral de toutes les considérations. Seul le « sens des décisions retenues par la cour » aura sa place. De fait, c’est extrêmement court, et lapidaire. Il fait l’inventaire des requêtes contre le déclaration d’utilité publique : « rejetées ». Les requêtes au titre de la loi sur l’eau : « rejetées ». Les requêtes concernant les espèces protégées : « rejetées ». (lire la suite sur Reporterre)

  • « 67% des Français ont une mauvaise opinion de Philippe Martinez », vraiment ?

    Pour le JT de France 2, qui relayait le 30 mai un sondage Odoxa pour Le Parisien, « 67% des Français ont une mauvaise opinion » du secrétaire général de la CGT. C’est faux. (la suite ici)