Retraites : le mariage non consommé de la philosophie et de la politique par Jean-Marie Harribey

Éditorial de la Lettre du Conseil Scientifique n°35
mercredi 20 octobre 2010

Editorial de la lettre n°35 :http://www.france.attac.org/spip.php?article11774

Peut-on gagner une bataille philosophiquement et la perdre politiquement ? Autre façon de poser la question : si on est certain de perdre politiquement quand on a perdu auparavant la bataille des idées, il n’est pas sûr que gagner celle-ci suffise à vaincre politiquement. La lutte contre la réforme des retraites imposée de force par Sarkozy illustre cet apparent paradoxe.

Au mois de janvier 2010, tout semblait joué : la lobotomie médiatico-politique du « travailler toujours plus » était en marche pour faire entrer dans les têtes que vivre plus longtemps devait se traduire par rester au travail. Neuf mois après, l’entreprise de bourrage de crâne a échoué : 70 % de la population juge injuste la réforme. Tous les arguments du patronat et du gouvernement ont été démontés et tous leurs non-dits ont été mis au grand jour. Il faut cependant aller plus loin encore.

Pile : victoire des idées

Le premier enjeu qui a fait consensus au sein de tous les syndicats, les partis et les
associations engagés dans le refus de cette réforme porte sur le partage des revenus. C’était
notamment le point de départ de l’appel Attac-Copernic « Faire entendre les exigences
citoyennes sur les retraites »1. Le mensonge initial de la classe dominante est de faire croire
que l’on peut raisonner sur l’évolution démographique sans mettre en parallèle l’évolution de
l’économie et surtout la manière dont on partage les fruits du travail collectif. Première
bataille et première victoire : alors que le capitalisme a accentué jusqu’à un point indécent les
inégalités, que la société a été contrainte d’endosser le coût de la crise tandis que les fauteurs
de crise continuaient à s’enrichir, la population a compris qu’il y avait arnaque à grande
échelle.

Deuxième enjeu indissociable du précédent : l’ampleur du chômage et les difficultés...

Lire la suite de l’article dans le document joint ICI : http://www.france.attac.org/spip.php?rubrique997


titre documents joints

Retraites : le mariage non consommé de la philosophie et de la politique, par Jean-Marie Harribey

20 octobre 2010
info document : PDF
23.6 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 188 / 504255

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Travail, Retraite   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License