Alternatiba : Déclaration du conseil d’administration d’Attac France en réponse à l’appel d’Alternatiba

mardi 15 octobre 2013

Le conseil d’administration d’Attac France, réuni le 12 octobre 2013, se réjouit du succès du village alternatif Alternatiba, tenu à Bayonne le 6 octobre, en réponse à la publication du rapport du GIEC sur l’évolution prévisible du climat.

À l’appel de Bizi !, que nous remercions chaleureusement pour cette initiative, plus de 90 organisations, associatives et syndicales se sont associées à l’évènement. Elles ont occupé l’espace public et rendu visibles les réflexions et les initiatives qui, dès aujourd’hui, entendent engager démocratiquement la société sur les voies d’une transition écologique capable à la fois de répondre à l’enchevêtrement des crises et de promouvoir la justice sociale et la solidarité, localement et à un niveau global.

Nous considérons cette initiative citoyenne comme un évènement politique qui montre qu’aucune bifurcation démocratique du modèle économique et social dans lequel nous sommes engagés ne pourra advenir sans une mobilisation étendue des mouvements de base, sans la capacité de la société à résister aux lobbies qui entendent la gouverner et se substituer au pouvoir politique.

Cet évènement s’inscrit dans les réflexions et propositions que nous avons synthétisées dans le Petit manuel de la transition*. Il s’inscrit aussi dans nos partenariats avec les associations pour la transition, pour la relocalisation et l’initiative citoyenne.

C’est pourquoi, en accord avec la déclaration finale d’Alternatiba, le conseil d’administration d’Attac se tient aux côtés de Bizi ! et des forces engagées dans Alternatiba et appelle les comités locaux d’Attac, souvent engagés dans des forums sociaux locaux et dans diverses initiatives locales touchant tous les domaines de nos luttes, à donner suite à l’appel et à participer à l’organisation de villages des alternatives. Nous transmettons cet appel aux Attac d’Europe et aux mouvements sociaux européens déjà engagés dans ce type d’initiative, comme Blockupy, et nous ferons aussi de l’université d’été européenne qui se tiendra à Paris en 2014 un lieu de construction et de coordination de ces alternatives. Nous le transmettons aussi à tous les mouvements internationaux qui seront présents à Paris en décembre 2015 pour la tenue de la conférence des Nations unies sur le climat, ainsi qu’à tous les mouvements partenaires du forum social mondial.

Face à des forces qui soumettent de plus en plus brutalement la société et la nature à la loi du profit, qui broient les personnes et qui ne proposent rien d’autre que la fuite en avant et la mise en œuvre de recettes qui ont déjà échoué, nous entendons opposer la force d’une société qui résiste, crée et invente une société du bien vivre.

Forts de notre histoire commune, nous avons particulièrement à cœur d’occuper l’espace public face à l’emprise de la finance sur les sociétés et sur la nature et d’opposer à la déconstruction rapide des systèmes sociaux et à la marchandisation des écosystèmes, la construction renouvelée d’une solidarité entre les humains et avec la nature.

Attac France, 14 octobre 2013

* "Petit manuel de la transition", Editions Les liens qui libèrent, septembre 2013, 96 pages - prix public 6€.
Vous pouvez le trouver sur notre table de pressse lors de os réunions publics

Plus d’info ICI


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 45 / 504255

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Ecologie et société   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License