Jeudi 3 avril 2014 à 19H30 Attac au 3C* - Réunion publique ouverte à toutes et tous : "Requins de la finance la chasse est ouverte ! Stop aux prédateurs - BNP-Paribas, Société Générale et Unilever" avec la présence des FRALIB - Tract de la réunion en document joint

dimanche 30 mars 2014

*23 bd Carnot, Aix-en-Provence :

Campagne « Requins 2014 » : affirmons le pouvoir citoyen
À partir du 15 mars, Attac et les Amis de la Terre lancent une campagne d’action citoyenne contre les banques et les multinationales prédatrices : stoppons les requins !
Nous invitons chacun-e à exiger, par l’action, des mesures concrètes de trois requins en particulier : Unilever, BNP Paribas et la Société générale !

« Malgré la crise, les banques et les multinationales se comportent de plus en plus comme des « super-prédateurs » : contournement des lois, lobbying, évasion fiscale, exploitation des peuples et de la nature.
Alors que des millions de personnes subissent les conséquences de la crise...

...les entreprises du CAC 40, qui ont encore réalisé 50 milliards d’euros de profits en 2013, vont bénéficier de nouveaux cadeaux fiscaux sans avoir à s’engager sur le chemin de la transition sociale et écologique.

« Notre mobilisation vise à contrer cette impunité et leur stratégie de
communication mensongère, et à les faire plier sur des demandes concrètes. »
déclare Dominique Plihon, porte-parole d’Attac France.

Les trois multinationales ciblées n’ont pas été choisies au hasard.

-  Unilever la puissante multinationale de l’agro alimentaire qui choisit de licencier les ouvriers de Fralib à Marseille pour délocaliser en Pologne.Nous avons décidé d’apporter notre soutien aux salarié-e-s de Fralib [1] qui luttent contre la fermeture de leur usine et réclament que la marque Éléphant leur soit cédée pour leur projet de coopérative.

- BNP est, quant à elle, attaquée pour sa présence dans 214 paradis fiscaux dont 12 aux îles Caïmans.
Elle organise ainsi l’évasion fiscale pour ses clients et assèche les budgets publics.
La Société Générale est ciblée pour ses impacts beaucoup plus cachés sur l’environnement
et le climat.
« Les Amis de la Terre dénoncent depuis l’année dernière le soutien de la Société générale à Alpha Coal, un énorme projet de mine de charbon en Australie, un projet climaticide et qui menace gravement la biodiversité et la Grande Barrière de corail [ du projet » déclare Lucie Pinson, chargée de campagne Responsabilité des acteurs financiers aux Amis de la Terre.

Puissantes, ces multinationales sont toutefois dépendantes de leur image pour gagner de nouveauxclients et survivre face à la concurrence : nous pouvons appuyer là où cela leur fait mal, en dénonçant publiquement les activités qu’elles taisent et en les boycottant. Avec la campagne « Requins 2014 », chacun-e peut agir concrètement, à son niveau, dans son quartier, dans son village, sur son lieu de travail.

Ils ne peuvent continuer que parce que nous, clients, les laissons faire.

Alors, à partir du 15 mars, et à la réunion du 3 avril on reprend les choses en main ?

Notes

[1] https://www.lesrequins.org/les-requins-2014/article/unilever-ne-lessivera-pas-l

[2] http://www.revue-projet.com/articles/2014-02-cac40-paradis-fiscaux/

[3] http://www.amisdelaterre.org/Societe-Generale-Mobilisation.html

[4] https://www.lesrequins.org/actions-du-15-mars/article/journee-du-15-mars

[5] https://www.lesrequins.org/je-participe/


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 103 / 529454

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac dernières  Suivre la vie du site Les rendez-vous d’Attac   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License