tract recto-verso

Tract N°1 : "Ni la constitution , ni le chaos"

lundi 31 janvier 2005

Le groupe Europe entreprend toutes une série de tracts recto-verso sur le non au traité de constitution.
Voici le deuxième d’une série. Le premier reprenait le tract d’Attac et des services publics

verso du tract et aussi en fichier joint

REFERENDUM SUR LA CONSTITUTION EUROPEENNE : LE NON N’EST PAS UNE CATASTROPHE !

On nous rappelle régulièrement que voter « NON » à la constitution nous amènerait au Chaos... ce qui est totalement FAUX !

La constitution européenne doit entrer en vigueur le 1er novembre 2006, après sa ratification par les 25 états membres ; si un seul état se prononce pour le « NON », le traité sera rejeté. Ce qui ne sera possible que dans les états, qui comme la France, ont choisi le vote par référendum : Danemark, Irlande, Luxembourg, Portugal, Espagne et Grande Bretagne .
Les pressions exercées par le passé sur « les petits états » (exemple de l’Irlande pour faire voter le traité de Maastricht) ne nous permettent pas de faire reposer sur eux les espoirs d’un « NON » ; en revanche le poids historique dans l’Union Européenne d’un « grand état » comme la France montre bien qu’un « NON » français a toutes les chances de provoquer une crise dans cette Europe libérale que l’on veut nous imposer, et de faire entendre et surtout écouter nos revendications.

LE CHAOS SI LE « NON » L’ EMPORTE ? FAUX !

Si le texte est rejeté, on reste dans le traité actuellement en vigueur, le traité de Nice, signé et célébré à l’époque par ceux (M. CHIRAC, JOSPIN , MOSCOVICI, Mme GUIGOU) qui nous prédisent une catastrophe en cas de victoire du « NON » et qui renient donc leur propre signature !

L’UNION SERA BLOQUEE SI LE « NON » L’EMPORTE ? FAUX !

Les domaines de l’emploi, de la politique sociale, de la cohésion économique , sociale et territoriale, de l’agriculture et de la pêche, de l’environnement, de la protection des consommateurs, des transports, des réseaux transeuropéens, de la recherche, du développement technologique et de l’espace, de la santé publique, de l’industrie, de la culture, du tourisme, de l’éducation, de la jeunesse, du sport et de la formation professionnelle, font l’objet de dispositions et donc de politiques en cours dans les textes actuellement en vigueur.

VOTONS « OUI » POUR LE PRINCIPE , NOUS AMENAGERONS LE TEXTE APRES ? FAUX !

Ne tombons pas dans le piège tendu par ceux qui nous promettent d’introduire ultérieurement l’Europe sociale, après le vote du traité ; ils nous ont fait la même promesse avant Maastricht avec le succès que l’on sait !

POUR L’EUROPE JE VOTE « NON »


titre documents joints

Tract verso n°1 : "Ni la constitution , ni le chaos"

31 janvier 2005
info document : RTF
13.6 ko

Tract recto n°1 : "Ni la constitution, ni le chaos"

31 janvier 2005
info document : RTF
654.1 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1379 / 527005

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ARCHIVES  Suivre la vie du site Groupes thématiques  Suivre la vie du site Archives des groupes thématiques  Suivre la vie du site "CAMPAGNE POUR LE NON"   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License