AFFAIRE CLEARSTREAM

LE VRAI SCANDALE DE L AFFAIRE CLEARSTREAM

ALLER PLUS LOIN QUE "L AFFAIRE D’ETAT " SARKOZY-VILLEPIN
dimanche 7 mai 2006

En parlant de l’affaire CLEARSTREAM , trop souvent on se résume au duel au sommet de l’Etat entre Nicolas SARKOZY et Dominique de VILLEPIN ; dans le cadre des travaux du groupe national "Paradis fiscaux" , le groupe ATTAC ROMANS rappelle utilement que l’affaire CLEARSTREAM c’est avant tout l’affaire du blanchiment d’argent sale et des opérations occultes, dans le sillage des paradis fiscaux

Le vrai scandale de l’affaire " Clearstream "....transformons le en victoire pour la démocratie .

Par ricochet d’une affaire qui se traîne dans la sphère nauséabonde des rivalités politiciennes le nom de " Clearstream " est propulsé au sommet de la diffusion médiatique . La plupart des citoyens suivent cette information comme un mauvais feuilleton sans bien comprendre en quoi cela les concerne. Et pourtant !

Et si vous profitiez de cette occasion pour comprendre tout ce qui se cache derrière ce logo imprudemment médiatisé par ceux qui prennent bien soin de vous cacher ce qu’il recouvre . Clearstream est un des trois " Notaires du nouveau monde " comme l’avouait ingénument au journaliste Denis Robert, son Président Directeur Général :André LUSSI (à l’époque où cette même société s’appelait : Cedel). C’ est a dire que Clearstream archive soigneusement comme Euroclear et Swift , tous les mouvements financiers de la planète . Comme le disait André Lussi dans cette même interview accordé à Denis Robert : " tout est tracé, au centime prêt, tout est tracé et c’est bien plus sûr qu’autrefois car des papiers valeurs pouvaient se perdre , là tout est tracé , tout est stocké deux fois ... " . Et oui , tout est tracé , l’argent propre comme l’argent sale , les corrupteurs ou les mafieux ont besoin que quelque part soit enregistré le fait que leur argent leur appartient .

Cette " Révélation " est une véritable bombe pour le monde apatride des financiers douteux et même pour les responsables politiques qui au nom d’une " Raison d’Etat " parfois justifiable ne veulent surtout pas, pour de moins bons motifs que les réalités apparaissent au grand jour .

Quand on sait cela, il est facile de comprendre que le petit jeu de : " c’est lui, c’est pas moi... " n’est qu’un jeu de façade . Les réponses aux questions posées ....et à bien d’autres, sont écrites dans les fichiers de Clearstream ou de ses collègues .

Le vrai scandale c’est que la justice n’ait pas accès à ces données " privées " propriété de ces coopératives bancaires .

Depuis bientôt 5 ans, dans la lignée de l’appel des Juges, et surtout sur la base des informations révélées par Denis Robert : le Comité local ATTAC Romans a initié une pétition européenne qui demande notamment la modification du système d’auto surveillance bancaire des transactions financières internationales , en s’appuyant sur une libre accessibilité judiciaire aux données du clearing (autrement dit aux donnée stockées par clearstream et ses 2 confrères) .Jamais ni Denis Robert, ni notre appel, n’ont pu avoir le soutien médiatique nécessaire pour la création d’un large soutien de l’opinion à cette exigence .

Pourtant dès le 10 Mai 2001, des référents prestigieux dans ce domaine :Bernard Bertossa alors procureur Général de Genève, Benoît Dejemeppe - procureur du Roi à Bruxelles, Eva Joly alors juge d’instruction à Paris, Jean de Maillard, magistrat à Blois, Renaud Van Ruymbecke, alors juge d’instruction à Paris obtenaient la parution dans le journal " le Monde " d’un article qui déclarait :

en parlant du livre " Révélation " de Denis Robert et Ernest Backes :

" La troisième révélation que nous livrent les auteurs apparaît capitale : contrairement également à ce qu’on imagine souvent aucune trace de la circulation des capitaux, qu’ils soient licites ou non, ne s’égare, car il est essentiel de la conserver pour servir de preuve des transferts et des changements de propriété.

Certes , la mémoire de ces mouvements n’est pas destinées aux autorités judiciaires . Elle est conservée pour retrouver les traces d’un échange litigieux, en cas de contestation ou de contentieux entre les opérateurs .....

Mais elle existe " ....

Le vrai scandale de la comédie franco française actuelle , c’est de nous faire croire que l’on ne peut pas savoir...de ne pas nous dire que la démocratie aurait tout à gagner à ce que la justice ait un libre accès aux données du " clearing "

Transformons cette querelle politicienne en victoire de la démocratie, en offrant la possibilité aux protagonistes de cette affaire de sortir par le haut . S’ils sont des vrais défenseurs de l’intérêt collectif ,qu’ils se fassent les champions du libre accès judiciaire aux données du clearing .

Bernard Bouzon - Réseau stop à la délinquance financière animé par ATTAC Romans

Contact : Romans@attac.org - site pétition européenne

Bibliographie : Denis ROBERT : " Révélation " , " La boite Noire " -édition les Arènes


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1153 / 502050

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License