Débat sur l’information et la démocratie avec la projection du téléfilm de William Karel : « POISON D’AVRIL »

Attac au Jas

X
mardi 3 avril 2007

L’insécurité commence à 20 heures...

Début mars 2002, Simon est engagé comme directeur de l’information d’une chaîne de télévision, avec pour mission de reprendre en main la rédaction en période d’élection présidentielle et de faire remonter l’audience.

Par le biais d’une fiction très vraisemblable, William Karel décortique les pratiques de ces journalistes qui sont prêts à toutes les manipulations pour faire grimper l’audience.

Le film se déroule du 5 mars au 21 avril 2002, c’est-à-dire du sondage créditant Le Pen de moins de 8 % des intentions de vote jusqu’à l’élimination de Lionel Jospin du second tour de la présidentielle. Pendant ces deux mois de campagne, le thème de "l’insécurité" fait la une de tous les journaux télévisés. Un matraquage médiatique où cohabitent des images de voitures en flammes, les vrais-faux faits divers, les micros-trottoirs tronqués et les petites phrases montées en épingle.

L’affrontement de deux conceptions professionnelles, incarnées par Olivier Gourmet et Bruno Todeschini, permet de comparer deux versions d’un même fait qui est servi au téléspectateur du 20 heures.

La dimension documentaire de "Poison d’avril" nous fait revivre les heures de la campagne d’avril 2002.

Dans cette reconstruction, qui mêle aussi bien les vrais épisodes de la campagne électorale que les analyses politiques du réalisateur, les candidats Jospin, Chirac et Le Pen ainsi que les présentateurs de TF1 et de France 2 tiennent parfaitement leur rôle.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 815 / 528761

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Attac dernières  Suivre la vie du site Les rendez-vous d’Attac   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License