Accueil > Dossiers > Travail, Retraite > Travail, Retraite

Travail, Retraite

Articles de cette rubrique


Contre-réforme Sarkozy : retrait(e) de l’individu Claude Calame, Christine Castejon, Philippe Corcuff et Jacqueline Pénit-Soria dans LEMONDE.FR | 17.09.10 (Travail, Retraite)

vendredi 17 septembre 2010

Le projet de contre-réforme des retraites ne s’attaque pas seulement aux mécanismes de solidarité, il écrase aussi les individualités sous le poids grandissant du Capital.

Les opposants au projet Sarkozy-Woerth, dont nous sommes, visent juste : inspiré par la logique inégalitaire du néolibéralisme, il accentue le déséquilibre de la répartition des revenus en faveur du capital et au détriment du travail, tout en pénalisant les femmes et les jeunes. Toutefois n’oublions pas un autre motif de notre colère : les aspirations à l’autonomie, à la reconnaissance et à la créativité de l’individu, adossées aux acquis de la protection sociale, y sont également bafouées.



Tout faire pour gagner : urgence absolue par le Conseil d’administration d’Attac (Travail, Retraite)

La victoire est possible. Travailler plus pour gagner moins et rassurer les actionnaires et les spéculateurs ? Pour nous c’est non !
mardi 14 septembre 2010

La lutte contre la réforme des retraites est à un tournant. Le succès de la journée du 7 octobre rend la victoire possible dans la partie de bras de fer engagée entre ce gouvernement au service des privilégiés et le reste de la société.
Le combat contre la réforme Woerth-Sarkoky rejoint le cœur de l’action d’Attac : la lutte contre la domination de la finance, mais pour le partage des richesses, et pour la démocratie. La mobilisation en France constitue aujourd’hui un maillon-clé de la riposte aux politiques d’attaques sociales et d’austérité menées partout en Europe, alors que se préparent en Espagne et en Grèce des grèves générales pour le 29 septembre.
Nous croyons qu’une mobilisation de grande ampleur peut faire reculer le gouvernement.
Quel rôle actif peut jouer Attac dans une situation où l’épreuve de force devient nécessaire et inévitable ?
La période actuelle de débat parlementaire nous permet d’occuper l’espace public avec nos explications et contre-propositions jusqu’à la nouvelle journée de grève interprofessionnelle du 23 septembre. Il s’agit de contribuer à ce que, quel que soit le vote de l’Assemblée nationale le 15 septembre, cette nouvelle journée d’action soit à la hauteur de l’enjeu.



"Retraites : il est possible de gagner !" par le Collectif « Faire entendre les exigences citoyennes sur les retraites » (Travail, Retraite)

lundi 6 septembre 2010

http://blog.exigences-citoyennes-retraites.net/?p=254#more-254

Depuis six mois, le débat sur l’avenir des retraites est lancé. Le mérite n’en revient pas au gouvernement qui s’est livré à un simulacre de concertation pendant qu’il distillait une propagande mensongère en direction de la société et adressait des messages rassurants aux marchés financiers. Le débat a été imposé parce qu’un mouvement social, qui est allé croissant, s’est développé à l’initiative des organisations syndicales, notamment avec un temps particulièrement fort le 24 juin dernier. Le débat a commencé à pénétrer en profondeur dans le pays parce que, parallèlement, l’appel dit « Attac-Copernic : faire entendre les exigences citoyennes sur les retraites » a donné naissance à un mouvement citoyen rassemblant dans la plus grande unité associations, syndicats et partis politiques, de la base au sommet.

Ainsi, aujourd’hui, les enjeux des retraites et les dangers de la réforme prévue par le gouvernement sont évidents. Et nous devons réunir les conditions pour faire échouer le projet de loi.



Faire dérailler la réforme des retraites par Thomas Coutrot, co-président d’Attac (Travail, Retraite)

Tribune du Monde 26 octobre 2010
mardi 31 août 2010

http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/08/26/faire-derailler-la-reforme-des-retraites_1402835_3232.html

Avec la conjonction d’une réforme notoirement injuste des retraites et du scandale Woerth-Bettencourt, la France est entrée dans une crise politique majeure, dont l’issue est à ce jour très incertaine. Les véritables objectifs de la réforme étaient voilés par un argumentaire d’intérêt général : pour préserver la retraite par répartition, la démographie et le bon sens imposeraient de travailler plus longtemps pour obtenir sa retraite à taux plein. Certes, beaucoup de salariés du bas de l’échelle, souvent déjà exclus de l’emploi avant 60 ans, se demandaient pourquoi ce sont justement leurs pensions qui seront réduites. Mais pour la majorité des commentateurs et de l’opinion publique, cette question relevait de la négociation sociale entre "partenaires sociaux", avec ses formes classiques de luttes et de compromis.

Cette grille de lecture était déjà contestable avant les révélations de Médiapart...



Retraites : Les vrais effets de la réforme par Jean-Marie Harribey (Travail, Retraite)

Politis, n° 1108, 24 juin 2010
vendredi 25 juin 2010

http://www.france.attac.org/spip.php?article11517

1 Le niveau des pensions baissera et pénalisera les salariés

En dépit des promesses répétées de ne pas baisser le niveau des pensions, la réforme envisagée par le gouvernement aura les mêmes conséquences que celles de 1993 et de 2003 : une baisse considérable du taux de remplacement des pensions par rapport aux salaires. Le recul de l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans en 2018 et l’augmentation de la durée de cotisation à 41,5 ans en 2020 rendront beaucoup plus difficiles les conditions de départ. Puisque l’âge moyen de cessation d’activité est inférieur à 59 ans et que les deux tiers des salariés sont déjà hors emploi à 60 ans, ceux qui conserveront un emploi devront travailler plus longtemps, les autres sombreront dans la précarité ne pouvant cotiser malgré l’obligation qui leur est faite.



Taxer la finance ou ponctionner les retraites : Nicolas Sarkozy a choisi par Attac France (Travail, Retraite)

jeudi 17 juin 2010

Trois jours après avoir annoncé avec Angela Merkel qu’il demanderait au G20 la mise en place d’une taxe sur les transactions financières, Nicolas Sarkozy a clairement confirmé pour qui il gouverne réellement : les détenteurs du capital ne cachent pas leur satisfaction à l’annonce d’un projet de réforme des retraites qui comble leurs attentes. Ainsi le Medef a déclaré que cette réforme constitue « un grand pas en avant », tandis que selon Bercy(1), « l’évaluation de la réforme par les agences de notation financière ne peut être que positive ».

Nicolas Sarkozy est un spécialiste reconnu du double langage. Si le dimanche est propice aux tirades contre les dérives du capitalisme financier, les autres jours de la semaine il cherche à « rassurer les marchés »...



"Les inégalités face aux retraites" Les explications de Noam Leandri et Louis Maurin, de l’Observatoire des inégalités (Travail, Retraite)

jeudi 17 juin 2010

Un cadre à la retraite reçoit un montant total de pensions de retraite – cumulé tout au long de sa vie, voir graphique - trois fois plus élevé qu’un ouvrier. Alors que le premier peut compter sur un total de 816 000 euros selon nos calculs, le second ne touchera que 282 000 euros. Normal ? Injuste ? Les inégalités face à la retraite sont souvent très mal expliquées. La hausse de l’âge légal, qui pénalise au premier chef ceux qui ont commencé à travailler tôt, est la mesure la plus inégalitaire. Tentative d’éclaircissement.



"Réforme des retraites : l’autre solution" LE MONDE | 14.06.10 | 13h54 • Mis à jour le 15.06.10 | 12h50 (Travail, Retraite)

Jean-Marie Harribey, Attac ;Willy Pelletier, Fondation Copernic ;Gérard Filoche, inspecteur du travail ;Christiane Marty, féministe ;Christophe Delecourt, CGT-Finances ;Didier Horus, FSU ;Pierre Khalfa, Solidaires ;Olivier Besancenot, NPA ;Martine Billard, PG ;Marie-George Buffet, PCF ;Razzy Hammadi, PS ;Alain Lipietz, Les Verts.
mardi 15 juin 2010

Après un mois de consultations en trompe-l’oeil, le gouvernement a remis sa copie aux syndicats et au patronat. Ce document d’orientation est précieux, car il renferme toutes les contre-vérités proférées et fausses solutions avancées depuis près de vingt ans. Choc démographique, catastrophe des régimes de retraite par répartition et travailler plus longtemps se mêlent dans un projet aussi mystificateur qu’inefficace.



Vidéos du Meeting Unitaire du 6 mai 2010 Appel Attac/Fondation Copernic : Faire entendre les exigences citoyennes sur les retraites (Travail, Retraite)

lundi 17 mai 2010

Les intervenant-e-s :

Jean-Marie Harribey (ATTAC), Willy Pelletier (Fondation Copernic), Huayra Llanque (militante féministe), Jean-Luc Mélenchon (Parti de Gauche), Annick Coupé (Solidaires), Jean-Baptiste Prévost (UNEF), Anne Féray (FSU), Claire Villiers (FASE), Razzy Hammadi (PS), Pierre Laurent (PCF), Jean-Marie Roux (CGT Finances), Céline Malaisé (GU), Cécile Duflot (Les Verts), Philippe Pierre-Charles (Collectif contre la "profytasion"), Philippe Collin (Confédération paysanne), Olivier Besancenot (NPA), Gérard Filoche (Inspecteur du travail).

les videos sont ICI : http://www.france.attac.org/spip.php?article11301

Continuons de signer l’appel ’’Faire entendre les exigences citoyennes sur les retraites" ! ICI : http://www.exigences-citoyennes-retraites.net/



Attac France : Mensonges, manipulations et mauvaise foi : la réforme des retraites en trois dimensions. (Travail, Retraite)

Analyse du « Document d’orientation sur la réforme des retraites".
lundi 17 mai 2010

Le gouvernement vient d’adresser aux syndicats et au patronat son « Document d’orientation sur la réforme des retraites ».

Il persiste et signe dans son intention d’aggraver encore les conditions de travail des salariés et celles dans lesquelles ils pourront prendre leur retraite. Trois dimensions caractérisent ce projet : le gouvernement ment, il manipule l’opinion et il fait preuve d’une mauvaise foi sans pareille.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 531492

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Travail, Retraite   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License