Accueil > Dossiers > Des livres, des vidéos, des films... > Des livres, des vidéos, des films...

Des livres, des vidéos, des films...

Articles de cette rubrique


Livre : "Retraites : l’alternative cachée" par Fondation Copernic et Attac France (Des livres, des vidéos, des films...)

jeudi 10 octobre 2013

Faut-il allonger la durée de cotisation nécessaire pour garantir le financement des retraites ?

Cette mesure serait-elle « la plus juste » face à « cette chance formidable qu’est l’allongement de l’espérance de la vie », comme l’a affirmé François Hollande ? En aucun cas ! Les réformes précédentes ont déjà fortement réduit les droits à pensions et aggravé les inégalités entre les pensions des femmes et celles des hommes.



"La richesse, la valeur et l’inestimable", de Jean-Marie HARRIBEY par Eric Toussaint (Des livres, des vidéos, des films...)

mardi 13 août 2013

http://cadtm.org/La-richesse-la-valeur-et-l

Jean-Marie Harribey |1| a fourni un travail colossal pour mettre à la disposition des lectrices et des lecteurs cet important ouvrage qui a pour sous-titre « Fondements d’une critique socio-écologique de l’économie capitaliste » |2|. L’auteur nous invite à découvrir ou revisiter les œuvres d’Adam Smith, de David Ricardo, de Karl Marx, de John Maynard Keynes et de bien d’autres en les confrontant au capitalisme actuel. Ce n’est pas une des moindres qualités de ce livre que de prendre la peine de résumer les travaux des classiques avant de les soumettre à la critique.



Fin de l’Occident, naissance du monde (Seuil)

Hervé Kempf publie un nouvel essai (Des livres, des vidéos, des films...)

mercredi 23 janvier 2013

Dans son nouveau livre, Hervé Kempf affirme que nous sommes engagés dans une baisse de la consommation inexorable et bénéfique. On la subit.ou on s’y adapte en la maîtrisant.
La force d’Hervé Kempf est d’insister sur le fait que les leviers de commande ne sont pas qu’individuels, mais fondamentalement politiques. Et surtout à notre portée, car « nous, les humains, nous ne sommes pas fous



Deux livres sur l’alimentation et la privatisation de la nature : - "Hold-up sur l’alimentation", publié avec GRAIN - La propriété intellectuelle contre la biodiversité ? Géopolitique de la diversité biologique (Des livres, des vidéos, des films...)

samedi 19 janvier 2013

Offre exceptionnelle du CETIM portant sur :
- Le livre choc "Hold-up sur l’alimentation", publié avec GRAIN, (http://www.cetim.ch/fr/publications_ouvrages/177/hold-up-sur-l-alimentation-comment-les-societes-transnationales-controlent-lalimentation-du-monde-font-main-basse-sur-les-terres-et-detraquent-le-climat
Ce livre, agréablement illustré, présente les responsabilités de l’industrie agro-alimentaire dans la crise climatique. Il décortique également les stratégies des sociétés transnationales dans l’accaparement des terres, la crise alimentaire et le contrôle et la manipulation de notre alimentation, entre autres.
Prix : 12 CHF | 10 €
- et une étude remarquée intitulée sur l’imposition des droits de propriété sur la nature (brevets sur les semences, etc.) : La propriété intellectuelle contre la biodiversité ? Géopolitique de la diversité biologique
http://www.cetim.ch/fr/publications_ouvrages/174/la-propriete-intellectuelle-contre-la-biodiversite-geopolitique-de-la-diversite-biologique
Prix : 12 CHF | 8 €



Cette semaine à partir de mercredi 23 janvier 2013, Au cinéma Mazarin à 13h50 et 20h, “LE GRAND RETOURNEMENT” réalisé par Gérard Mordillat d’après une pièce de Frédéric Lordon (Des livres, des vidéos, des films...)

mardi 15 janvier 2013

Excellente notice rédigée par le cinéma Utopia de Montpellier :
http://www.france.attac.org/articles/le-grand-retournement

En voici un extrait :



Clip réalisé avec les signataires de l’ Appel féministe contre l’austérité (Des livres, des vidéos, des films...)

samedi 17 novembre 2012


Mardi 06 novembre 2012 à 19:30, % Attac Pays d’Aix au jas de Bouffan*, « CATASTROIKA » un film de Aris Chatzistefanou et Katerina Kitidi ( VO sous titrée - 87 mn) (Des livres, des vidéos, des films...)

vendredi 19 octobre 2012

sur les mécanismes et les effets de la privatisation des biens et services publics

« CATASTROIKA »
ou LA CATASTROPHE QUI VIENT
a été réalisé par les auteurs grecs de « DEBTOCRACY »

Ce documentaire nous montre les mécanismes et les effets de la privatisation des biens et services publics dans plusieurs pays :
Russie post soviétique, Allemagne, France, États-Unis, Grande Bretagne mais surtout dans le plus emblématique, la Grèce.

Face aux conséquences dramatiques de ces privatisations imposées soi-disant pour des nécessités économiques et financières par des gouvernements néolibéraux et des institutions financières supra nationales, une question se pose :
Pourquoi continuer la même politique catastrophique ?
Pourquoi s’engager dans une vente de la Grèce à la découpe sachant que les finances grecques n’en seront pas améliorées mais que les services publics et par conséquent la population en seront gravement atteints ?
Le film donne des pistes de réflexion, en montrant comment avec des privatisations massives menées par des organismes opaques, les institutions démocratiques voient leurs pouvoirs limités, les monopoles privés devenir rois, l’État autoritaire renforcé.
De nouvelles questions alors se posent :
L’un des véritables objectifs de ces politiques catastrophiques ne serait-il pas de se débarrasser de l’obstacle majeur que constitue la démocratie ?
Quel rôle joue la dette dans ce processus de domination des peuples ?

Nous vous inviterons à en débattre après le film.

*salle LCR - Le Cèdre, avenue du Deffens, Jas de Bouffan, Aix en Provence



Livre : L’Europe mal-Traitée par les économistes atterrés, Ouvrage coordonné par Benjamin Coriat, Thomas Coutrot, Dany Lang et Henri Sterdyniak. (Des livres, des vidéos, des films...)

mercredi 19 septembre 2012

Les économistes atterrés

L’Europe mal-Traitée

Ouvrage coordonné par Benjamin Coriat, Thomas Coutrot, Dany Lang et Henri Sterdyniak.

Date de parution : 01-06-2012

ISBN : 979-10-209-0000-5

8 €

Le 2 mars 2012, un nouveau traité, pompeusement intitulé « Traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance » (TSCG), dit aussi « Pacte budgétaire », a été adopté par les chefs d’État et de gouvernement de la zone euro. Ce court traité est d’une importance capitale. Après Maastricht et Lisbonne, il constitue un Acte III de l’histoire de l’euro, radicalisant de façon inédite les principes ordo-libéraux qui président, depuis son origine, à la construction de la monnaie unique.
En paralysant les politiques budgétaires nationales, en installant la prétendue « règle d’or » budgétaire, ce Traité va plonger l’Union européenne dans une austérité perpétuelle. Ne s’attaquant à aucune des causes de la crise actuelle, il risque d’aboutir à l’explosion de l’euro et à l’effondrement de la démocratie en Europe. Le moment est venu de le constater : ce traité ne peut être simplement « complété », il doit laisser la place à de nouvelles fondations.
En proposant une analyse détaillée et une critique serrée de ce traité, les économistes atterrés poursuivent ce qui est leur vocation : mettre entre les mains des citoyens des éléments d’analyse leur permettant de se saisir du débat et de se faire entendre afin que nul ne décide de leur avenir à leur place. Ils avancent en conclusion des propositions qui affrontent les vraies questions posées par la crise de l’euro et ouvrent d’autres perspectives sociales, solidaires, écologiques



Livre "libre" sur internet : 65 questions 65 réponses sur la dette, le FMI et la Banque mondiale, par Damien Millet , Eric Toussaint (Des livres, des vidéos, des films...)

mercredi 19 septembre 2012

www.cadtm.org/65-questions-65-reponses-sur-la,8331

Via internet, le CADTM est très heureux de mettre à disposition d’un vaste public ce livre qui a été entièrement actualisé et augmenté par les auteurs. Ce livre peut être repris librement par d’autres sites à condition de prévenir les auteurs et de faire un lien vers le site www.cadtm.org. Il peut être reproduit pour un usage strictement non commercial. N’hésitez pas à envoyer vos commentaires et des informations sur l’usage personnel ou collectif que vous faites de ce livre à info@cadtm.org. Vos messages seront transmis aux auteurs.

La crise de la dette souveraine et des banques secoue l’Europe depuis 2008. Cela a suscité un intérêt grandissant du public européen à l’égard des analyses du CADTM concernant le système dette, le FMI et d’autres institutions internationales. La perspective des suspensions et annulations des dettes se rapproche de l’Europe. Des audits citoyens ont débuté dans plusieurs pays. Cet ouvrage aidera celles et ceux qui veulent tirer des enseignements des expériences vécues par les peuples du tiers-monde pour affronter les problèmes auxquels les pays les plus industrialisés sont aujourd’hui confrontés.

Depuis la crise de la dette qui a éclaté en 1982, malgré leurs innombrables richesses naturelles et humaines, les pays du tiers-monde sont saignés à blanc. Le remboursement d’une dette devenue colossale prive leurs populations de la satisfaction des besoins les plus élémentaires. La dette est devenue un mécanisme très subtil de domination et le moyen d’une nouvelle colonisation. Les initiatives d’allégement de la dette lancées par le G8 et les institutions financières internationales ne changent pas la donne. Une approche radicalement différente doit être envisagée : la réalisation d’audits citoyens et l’annulation pure et simple de cette dette, illégitime et largement odieuse.

Ce livre répond à différentes objections



Livre d’Attac France : La nature n’a pas de prix, les méprises de l’économie verte (Des livres, des vidéos, des films...)

mercredi 16 mai 2012

L’économie verte est à l’honneur. Le sommet de la Terre à Rio de Janeiro en juin 2012 en a fait le nouveau récit pour une sortie de la crise globale.

L’économie verte ne se résume pas au green-washing ou à la croissance verte. Elle se fonde sur l’octroi de nouveaux droits de propriété privée sur les biens naturels, sur le libreéchange et sur la négation des droits des populations. Une marche de plus est en passe d’être franchie. Les grandes fonctions écologiques de la planète – stockage du carbone, purification de l’eau, pollinisation – pourraient être transformées en « services écosystémiques » échangeables et valorisables ou en nouvelles marchandises globales et lucratives.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 531399

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Des livres, des vidéos, des films...   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License