Le système dette, retour sur la conférence débat d’Eric Toussaint

lundi 6 mai 2019
par  Attac Vichy
popularité : 13%

Le comité ATTAC Bassin de Vichy a organisé le vendredi 17 mai 2019 à la Bourse du Travail, boulevard de la Mutualité à VICHY, une conférence débat avec Eric TOUSSAINT. Un évènement en soi...


Eric Toussaint a en effet été, en 2015, coordinateur de la Commission pour la Vérité sur la dette publique grecque, mise en place par le parlement hellénique. Il a travaillé sur la dette de plusieurs pays du monde et conseillé des gouvernements notamment en Equateur, au Timor Oriental, au Paraguay ... Il a également fourni son expertise aux Nations-Unies. Il est membre du conseil scientifique d’ATTAC et du conseil international du Forum social mondial. Il est porte-parole du réseau international CADTM (Comité pour l’abolition des dettes illégitimes)dont il est l’un des fondateurs. Docteur en Sciences politiques, il est l’auteur d’une quinzaine de livres dont Bancocratie. Son ouvrage le plus récent est Le système dette, Histoire des dettes souveraines et de leur répudiation.


Dans son livre, dans son intervention, Eric Toussaint est revenu sur des moments peu connus de l’Histoire du monde en lien avec la dette, celle du Mexique, de la Grèce, de la Tunisie, de l’Egypte entre autres... La notion de dette odieuse définie par Alexandre Nahum Sack et précisée par le CADTM doit permettre de répudier certaines dettes. C’est ce qu’on fait les Etats-Unis avec celle contractée par les Etats du Sud après la guerre de sécession ou plus récemment encore avec celle de l’Irak de Saddam Hussein... En deux siècles, plusieurs Etats comme les Etats-Unis donc mais aussi le Mexique, Cuba, le Costa Rica et la Russie ont annulé leurs dettes avec succès.

Vous voulez compléter l’intervention d’Eric Toussaint à Vichy... Vous l’avez ratée parce que le petit avait la gastro ?
Vous pouvez voir une conférence en vidéo sur le site du CATDM ...

Cette Histoire des dettes et de leur répudiation se prolonge ici et maintenant. Les responsables politiques libéraux au pouvoir remettent en cause les services publics et l’ensemble de nos biens communs au nom du dogme de la réduction des dépenses publiques, et brandissent la dette publique comme une menace. Il y a donc toujours lieu d’interroger la légitimité de cette dette. En mai 2014, une étude avait pu mettre en évidence que plus de la moitié de la dette publique de la France provenait des cadeaux fiscaux et des taux d’intérêt excessifs. Les politiques d’austérité imposées aux populations au nom de son remboursement sont donc absurdes économiquement, dangereuses politiquement et injustifiables du point de vue de l’intérêt général. C’est cette logique qui est poursuivie par l’actuel gouvernement qui a supprimé l’ISF et persiste à refuser son rétablissement...

Dans une autre vidéo, Eric Toussaint rappelle d’ailleurs que les médias dominants ne posent jamais la question de la légalité et la légitimité de la dette, de ses effets sur la population...


Navigation

Articles de la rubrique

  • Le système dette, retour sur la conférence débat d’Eric Toussaint

Brèves

19 janvier - BlackRock et les retraites : pourquoi et comment le gestionnaire d’actifs joue un rôle dans la réforme

Qu’est-ce que BlackRock ? Pourquoi cette société financière est-elle aussi puissante ? Quels sont (...)

4 décembre 2019 - Six des plus grandes entreprises de la Silicon Valley auraient évité de payer plus de 100 milliards de dollars en impôts

Selon une analyse, six des plus grandes entreprises de la Silicon Valley ont affiché un « écart (...)

28 octobre 2019 - Aéroports d’Auvergne-Rhône-Alpes : Vinci s’enrichit sur le dos du contribuable

Exploitant les aéroports de Lyon, Clermont-Ferrand, Grenoble et Chambéry, Vinci Airports a (...)

19 octobre 2019 - Retour sur la panique à la Réserve fédérale en...

Retour sur la panique à la Réserve fédérale en septembre 2019 et les solutions à la crise par Eric (...)

20 février 2019 - Fraude fiscale : la banque suisse UBS condamnée par la justice française à une amende record de 3,7 milliards d’euros

Cette amende correspond à ce qu’avait requis le ministère public lors du procès de la banque (...)

18 février 2019 - Google se cacherait derrière des sociétés-écrans pour bénéficier d’allègements fiscaux

18 février 2019 - Même aux Etats-Unis, Amazon est fâché avec l’impôt

Amazon ne s’est jamais aussi bien porté avec en 2018 un bénéfice qui a doublé pour atteindre 11,2 (...)