Accueil > Dossiers > Dossiers

Dossiers

Articles de cette rubrique


Confirmation : le CETA n’est pas climato-compatible |mardi 14 février 2017|, par Maxime Combes (GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE)

mardi 14 février 2017

Un rapport du ministère de l’Environnement, commandé par Ségolène Royal et publié le 10 février, indique très clairement que la mise en œuvre du CETA n’est pas compatible avec l’Accord de Paris sur le climat, qui est lui désormais entré en vigueur. Au nom de l’urgence climatique, et d’un minimum de cohérence en la matière, les députés européens doivent s’opposer à l’Accord UE-Canada ce mercredi 15 février.



Guide de la plateforme : un million d’emploi pour le climat (Ecologie et société)

samedi 11 février 2017

“Si nous conjuguons justice sociale et action pour le climat, les gens se battront pour cet avenir”
Naomi Klein, Paris, avril 2015

Un emploi pour chacun.e la transition pour tous et toutes

Nous sommes confronté.e.s à deux crises d’ampleur, climatique et sociale.

Une crise climatique, et plus globalement écologique qui remet en cause notre éco-système et modifie déjà les conditions de vie sur notre planète : multiplication
d’événements météorologiques graves, disparition d’espèces vivantes, déplacements forcés de populations liés à des causes écologiques, sans compter les pollutions et autres impacts sur notre santé. Les chefs d’Etat et de gouvernement du monde entier se sont engagés lors de la COP21 à tout mettre en oeuvre pour contenir le réchauffement climatique mondial en dessous de 2°C, et même, idéalement, à 1,5°C maximum, pour éviter des impactsdangereux du changement climatique.



Face à la montée des nationalismes et de la xénophobie, la souveraineté alimentaire est plus nécessaire que jamais |20 janv. 2017| Par Les invités de Mediapart* (Ecologie et société)

samedi 28 janvier 2017

Avec le Brexit, l’élection de Donald Trump, la montée de l’extrême droite en Europe et le développement des migrations, il est urgent d’intensifier la coopération entre les pays et leurs populations « pour la sauvegarde et le développement de l’agriculture paysanne, pour une alimentation nutritive et saine, accessible à tous, et pour la protection de la planète ».



Etats-Unis : Intervention à la Marche des femmes sur Washington – « L’Histoire ne peut être effacée comme on efface une page Web » par Angela Davis (Autres...)

mercredi 25 janvier 2017

La Marche des femmes a répondu hier, en six cents points du globe, à l’investiture du 45e président nord-américain, Donald Trump : une foule écrasante. Aux États-Unis, des rues de Chicago à celles de Portland, des squares de New York aux places de Boston, on dénombra plus de deux millions de manifestant.e.s : le milliardaire fait en effet l’objet de plusieurs accusations d’agression sexuelle et s’est vanté de pouvoir « tout faire » sur les femmes, sans souci de leur consentement, du fait de sa célébrité médiatique. La militante féministe Angela Davis, figure du Mouvement noir de libération des années 1970 et candidate par deux fois à la vice-présidence des États-Unis en tant que membre du Parti communiste, en était. « Les prochains 1 459 jours de l’administration Trump seront 1 459 jours de résistance », a-t-elle lancé. Nous traduisons le discours qu’elle a prononcé à Washington.



"Créer 1 million « d’emplois climat » d’ici 2020, c’est possible ! (Ecologie et société)

lundi 16 janvier 2017

"Plusieurs syndicats, associations sociales et environnementales (liste ci-dessous), publient ce jeudi 12 janvier un rapport qui montre qu’il est possible de créer un million d’emplois pour le climat !
Disons-le simplement : il n’y a pas d’emplois sur une planète morte ! Et réciproquement, c’est en créant massivement des emplois dans la transition écologique et sociale que nous pourrons « sauver le climat ». Le rapport soumet au débat public une série de constats et de propositions qui permettraient d’apporter une réponse au chômage et d’entrer de plein pied dans la transition écologique.
Si l’argent nécessaire pour mener à bien une transition écologique juste socialement ne manque pas, la volonté politique fait, par contre, cruellement défaut. Les organisations signataires s’engagent ainsi à mener campagne à ce sujet dans les semaines et mois qui arrivent.
Puisse ce rapport être complété, discuté, partagé, précisé, critiqué.... mais sans perdre de vue l’essentiel : conjuguons ensemble, et pour de vrai, justice sociale, action pour le climat et transition." Maximes Combes Attac France



Samedi 14 janvier- 15 à 17 h Cours Mirabeau* à Aix-en-Provence, MANIFESTATION contre CETA**dans le cadre de la Mobilisation européenne avant le vote au Parlement Européen le 2 février*** : Non aux multinationales et à leur monde ! (GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE)

samedi 14 janvier 2017

*Départ Rotonde-place Jeanne d’Arc
**traité de libre échange Canada/Union Européenne
***PLUS D’INFOS SUR L’APPEL A LA MOBILISATION EUROPEENNE

- A Aix, défilé spectaculaire de moutons en colère, de loups féroces et de citoyens déterminés, Musique-information à l’appel du Collectif Stop Tafta-Ceta Aix-Gardanne-Salon (Stoptafta.aix.salon.gardanne@gmail.com)
- A Marseille rassemblement le 21 janvier à 11h devant le World Trade Center (siège de la représentation de la commision européenne) 2 rue Henri Barbusse

- Lire : CETA, un traité pour les transnationales : les raisons de s’y opposer par Attac France
- Participez de façon urgente au CETA CHECK
- Articles de La Provence et de La Marseillaise en document joint



BNP Paribas prête à discuter de sa présence dans les paradis fiscaux ? Chiche ! mercredi 11 janvier 2017, par Action non-violente COP21, Attac France, Bizi !, Les Amis de la Terre (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

mercredi 11 janvier 2017 par Jocelyne

À l’occasion du procès de Jon Palais, Faucheur de chaises, à Dax le 9 janvier, BNP Paribas s’est pour la première fois exprimée dans les médias sur ce sujet. La banque affirme ne pas être présente dans les paradis fiscaux et ne pas comprendre pourquoi elle est ciblée par les actions citoyennes des Faucheurs de chaises contre l’évasion fiscale. Le collectif des Faucheurs de chaises accepte très volontiers l’invitation à débattre lancée par BNP Paribas, et demande aux responsables du service public de l’audiovisuel (Mme Ernotte et M. Gallet) d’organiser ce débat.



RTT et plein-emploi ou revenu universel ? par Jean-Marie Harribey dans POLITIS (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

mercredi 11 janvier 2017

Plus de travail pour les uns, l’illusion de la liberté pour les autres.

Les néolibéraux ont encore marqué des points en imposant la loi « anti-travail ». Celle-ci affaiblira les travailleurs face aux employeurs faisant passer le droit des « bonnes affaires » avant le droit du travail. C’est dans ce contexte où le chômage reste très élevé, où la précarité s’étend et où la libéralisation dudit marché du travail est au programme de tous les gouvernements en place ou potentiels que la controverse sur le travail, l’emploi et le partage des revenus doit être comprise.



Le revenu universel, un piège libéral ? jeudi, 5 janvier 2017 / Laura Raim dans Regards (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

mercredi 11 janvier 2017

Le "revenu universel", défendu par plusieurs candidats de gauche, a fait une entrée tonitruante dans la campagne présidentielle. Mais malgré les bonnes intentions et faute d’une vraie ambition, la mesure risque d’achever la liquidation de la protection sociale.



Participez au "CETA CHECK" afin de demander à nos députés européens de voter contre CETA (GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE)

jeudi 5 janvier 2017

Pourquoi CETA-CHECK ?

L’Union européenne a la responsabilité de lois et de décisions qui affectent notre vie de tous les jours. Plus particulièrement, l’UE peut négocier et conclure des accords commerciaux internationaux au nom de ses 28 états membres – comme actuellement les scandaleux traités avec les USA et le Canada : TTIP et CETA.

CETA, le traité avec le Canada, peut sembler de peu d’importance et innocent comparé à son grand frère le TTIP, mais il n’en est pas moins toxique ! Il affectera tous les citoyens européens, d’une façon ou d’une autre, que ce soit à travers leur consommation alimentaire ou le coût de leur hospitalisation ! CETA va abaisser des standards obtenus de longue lutte, mettre en péril la démocratie et saper l’état de droit. LIRE LA SUITE
Participez au CETA CHECK sur ce site dans le corps du message



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 508266

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License