Accueil > Archives > Dossiers > Dette > Dette

Dette

Articles de cette rubrique


Comment les médias dominants manipulent le thème de la dette publique par Eric Toussaint* |26 mars 2018| (Dette)

samedi 31 mars 2018

Dans cette vidéo Éric Toussaint, porte-parole du CADTM, évoque la manière partiale dont les médias dominants traitent de la dette publique internationalement : jamais ils n’abordent les conséquences néfastes du remboursement des dettes publiques sur la vie des populations et sur l’exercice des droits humains dans les pays lourdement endettés.



Faut-il vraiment payer toute la dette ? par Jean Gadrey, octobre 2014 dans le Monde Dilomatique (CAC 13 et CAC Pays d’Aix et Gardanne)

mercredi 1er octobre 2014

Un audit citoyen chiffre la part illégitime des créances de la France

Impossible d’échapper à l’annonce d’une hausse de la dette publique : unanimes, les médias détaillent alors les sacrifices qui « s’imposent ». Toutefois, lorsqu’un collectif démontre que plus de la moitié de ces créances n’ont pas à être remboursées, le silence est total...

Mission accomplie. Depuis l’automne 2011, une centaine de comités locaux du Collectif pour un audit citoyen de la dette (CAC) (1) ont vu le jour un peu partout en France. Leur objectif ? Répondre au chœur des éditorialistes, des « experts » et de la majorité des dirigeants politiques enjoignant aux citoyens de se serrer la ceinture pour assumer le fardeau de la dette. Ils posent une question simple : faut-il vraiment payer la dette ? Ou, pour être précis : faut-il vraiment tout payer ? Synthétisant près de trois ans d’investigations, un groupe de travail a publié en mai 2014 une étude (2), accessible à tous, qui apporte la réponse : la part illégitime de la dette française — celle que l’Etat serait fondé à ne pas rembourser — s’élèverait à 59 % de son montant actuel.



Rapport : Que faire de la dette ? Un audit de la dette publique de la France par Collectif pour un Audit citoyen de la dette (CAC 13 et CAC Pays d’Aix et Gardanne)

mardi 27 mai 2014

Cette étude a été réalisée par un groupe de travail du Collectif pour un Audit citoyen de la dette publique. Elle se veut une contribution au nécessaire débat public sur des questions cruciales : d’où vient la dette ? A-t-elle été contractée dans l’intérêt général, ou bien au bénéfice de minorités déjà privilégiées ? Qui détient ses titres ? Peut-on alléger son fardeau autrement qu’en appauvrissant les populations ? Les réponses apportées à ces questions détermineront notre avenir.

Résumé du rapport et rapport complet en document joint
Sa principale conclusion : 59% de la dette publique proviennent des cadeaux fiscaux et des taux d’intérêt excessifs



Soutien à Patrick Saurin, militant contre les emprunts toxiques - Commnuniqué par Attac France , CAC France , CADTM (CAC 13 et CAC Pays d’Aix et Gardanne)

mardi 8 avril 2014

Nous apportons tout notre soutien à Patrick Saurin, syndicaliste de SUD BPCE, militant du CADTM (Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers-Monde) et du CAC (Collectif pour un audit citoyen de la dette publique). Employé de cette banque, il a été accusé par des responsables de celle-ci de tirer dans le dos de l’entreprise et de ne pas avoir d’éthique



Dans Médiapart : Un dialogue Piketty-Graeber : comment sortir de la dette Par Joseph Confavreux et Jade Lindgaard (Dette)

mardi 8 octobre 2013

Cet article vous est offert. Lire l’article en entier sur le site de Médiapart : http://www.mediapart.fr/article/offert/4847e662dddbae6ccd2b405f7641828f
Il existe quatre méthodes principales pour réduire significativement une dette publique : la répudiation, l’impôt sur le capital, l’inflation et l’austérité. Mediapart a organisé une rencontre inédite entre l’économiste Thomas Piketty et l’anthropologue David Graeber.



Photos et extraits de vidéo de la CONFERENCE DEBAT "LA DETTE EN QUESTION, de Tunis à Athènes en passant par l’Équateur. avec Renaud Vivien du CADTM*** et Fathi Chamkhi, porte parole d’ATTAC et du CADTM en Tunisie. Des liens pour en savoir plus (CAC 13 et CAC Pays d’Aix et Gardanne)

samedi 23 février 2013

- Vidéo : Extraits de l’intervention de Renaud Vivien http://youtu.be/wYCJ6GzPKl0
- Vidéos : Exctaits de l’intervention de Fathi Chamkhi : http://youtu.be/8eCiVKf1_P0
- article de la mareillaise dans le protfolio

Pour en savoir plus :
- Vidéo : "Tunisie : Transition démocratique en danger" par Marie-Christine Vergiat, Fathi Chamkhi, Eva Joly
http://cadtm.org/Tunisie-Transition-democratique-en
- Abattre la dictature de la dette pour libérer la Tunisie ! par Fathi Chamkhi
http://cadtm.org/Abattre-la-dictature-de-la-dette
- Droits devant ! Plaidoyer contre toutes les dettes illégitimes par CADTM
Disponible en version pdf sur le site du CADTM : http://cadtm.org/Droits-devant
- Quelques pistes juridiques pour qualifier une dette publique d’« illégitime »
par Renaud Vivien



L’austérité n’est pas une fatalité : pour une nouvelle dynamique de mobilisation citoyenne ! (CAC 13 et CAC Pays d’Aix et Gardanne)

Posted on 18 février 2013 par Collectif pour un audit citoyen
mercredi 20 février 2013

http://www.audit-citoyen.org/?p=3586

Les marchés financiers ont accordé un répit précaire à la zone euro. Les taux d’intérêt sur les dettes publiques se sont détendus, même s’ils restent insupportables pour des pays comme le Portugal ou l’Espagne. Pourtant, les politiques d’austérité continuent d’étouffer les peuples et provoquent de terribles dégâts sociaux : la Grèce connaît même un risque d’effondrement sanitaire. Les vices de construction de l’euro n’ont pas été réparés, la recherche effrénée de compétitivité par la baisse des salaires et des dépenses enfonce la zone dans la dépression. A l’instar de ses voisins, le gouvernement français inscrit sa politique économique dans la stricte orthodoxie voulue par les marchés. La crise va continuer à s’aggraver et le chômage à progresser.

Dans ce contexte, le Collectif pour l’audit citoyen de la dette publique estime urgent de relancer le débat sur les alternatives à l’austérité.



À l’intention du Président François Hollande en visite en Grèce à l’initiative des étudiant-e-s et des travailleurs-euses grec-que-s à Paris (Dette)

mardi 19 février 2013

Publié le 18/02/2013 par panos http://initiativegrecqueaparis.wordpress.com/2013/02/18/a-lintention-du-president-francois-hollande-en-visite-en-grece/

À Paris, le 18 février 2013

Monsieur le Président de la République Française,

Nous, étudiants et travailleurs grecs à Paris,

Nous, citoyens animés par le désir de démocratie, de justice sociale et d’humanité, membres de différents collectifs ou militants à titre individuel,

Souhaitons attirer votre attention sur la portée de votre visite imminente en Grèce.



Plusieurs RV le Mercredi 17 octobre 2012 : Le CAC 13* soutient les femmes contre la dette et l’austérité. Dans le cadre de la campagne européenne de la Marche Mondiale des Femmes qui démarre le 17 octobre jusqu’au 8 mars 2013 (CAC 13 et CAC Pays d’Aix et Gardanne)

lundi 15 octobre 2012

"Les gouvernements ont une dette envers les femmes
et non envers les banques !” Dans toute l’Europe, les femmes se lèvent contre la la dette illégitime
et sexiste et les mesures d’austérité imposées en son nom.

- Mercredi 17 octobre à 17h00 Métro Estrangin-Préfecture
la Marche Mondiale des Femmes 13 PACA :
Vous invite à participer à une action de rue
"Non à l’austérité, oui à la justice sociale !"
Toutes celles et ceux qui le peuvent viennent avec serpillières et balais
pour nettoyer les banques mais aussi avec de quoi faire du bruit.

- Mercredi 17 octobre de 15h00 à 20h00
Le collectif 13 Droits des Femmes
vous invite à participer
au Tribunal féministe contre la dette et l’austérité
à la cité des associations, 93 la Canebière à Marseille

*CAC 13 : Collectif des Bouches du Rhône pour un Audit Citoyen de la dette publique
composé par : Les Alternatifs 13, ATTAC 13, CADTM 13, Ballon rouge, CALME,
CGT Educ’action 13, Cimade 13, FASE 13, EELV 13, France Amérique Latine 13, FSU 13,
Gauche Anticapitaliste 13, GU 13, LDH 13, Marche Mondiale des Femmes 13 PACA,
NPA 13, PCF 13, PG 13, Partit Occitan, Solidaires 13, Survie 13, UD CGT 13, VSP 13



Grèce-Allemagne : qui doit à qui ? (1) L’annulation de la dette allemande à Londres en 1953 par par Eric Toussaint * (Dette)

suivi de "(2) Créanciers protégés, peuple grec sacrifié "
mercredi 10 octobre 2012
CADTM

- 1. www.cadtm.org/Grece-Allemagne-qui-doit-a-qui-1-L
- 2.http://cadtm.org/Grece-Allemagne-qui-doit-a-qui-2

Depuis 2010, dans les pays les plus forts de la zone euro, la plupart des dirigeants politiques, appuyés par les médias dominants, vantent les mérites de leur supposée générosité à l’égard du peuple grec et d’autres pays fragilisés de la zone euro qui font la une de l’actualité (Irlande, Portugal, Espagne…). Dans ce contexte, on appelle « plans de sauvetage » des mesures qui enfoncent encore un peu plus l’économie des pays qui les reçoivent et qui contiennent des reculs sociaux inédits au cours des 65 dernières années en Europe. S’y ajoute l’arnaque du plan de réduction de la dette grecque adopté en mars 2012 qui implique une réduction des créances dues par la Grèce aux banques privées de l’ordre de 50% |1| alors que ces créances avaient perdu entre 65 et 75% de leur valeur sur le marché secondaire. La réduction des créances des banques privées est compensée par une augmentation des créances publiques aux mains de la Troïka et débouche sur de nouvelles mesures d’une brutalité et d’une injustice phénoménales. Cet accord de réduction de la dette vise à enchaîner définitivement le peuple grec à une austérité permanente, il constitue une insulte et une menace pour tous les peuples d’Europe et d’ailleurs. Selon les services d’étude du FMI, en 2013, la dette publique grecque représentera 164% du Produit intérieur brut, c’est dire que la réduction annoncée en mars 2012 n’aboutira pas à un allègement réel et durable du fardeau de la dette qui pèse sur le peuple grec. C’est dans ce contexte qu’Alexis Tsipras en visite au Parlement européen le 27 septembre 2012 a souligné la nécessité d’une véritable initiative de réduction de la dette grecque et s’est référé à l’annulation d’une grande partie de la dette allemande dans le cadre de l’accord de Londres de février 1953. Revenons sur cet accord.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 564750

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site Dossiers  Suivre la vie du site Dette   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License