Attac dernières

Des rendez-vous, des textes, des images qui ont retenu notre attention

 

Victoire pour la justice fiscale : Nicole Briend est relaxée ! jeudi 7 juin 2018, par Attac France

Dans son jugement du 7 juin 2018, le tribunal de Carpentras reconnait que Nicole Briend a mené une action de désobéissance civile, sans intention délinquante, qui ne saurait « être caractérisée comme du vol ». Par sa décision, il confirme la légitimité des actions d’Attac en matière de lutte contre l’évasion fiscale. C’est une victoire pour l’ensemble des militant·e·s venu·e·s à Carpentras demander la #RelaxePourNicole et l’ensemble des citoyen·ne·s qui luttent pour la justice fiscale.


Samedi 9 juin 2018 à partir de 10h "Aix est une terre d’accueil, de solidarités, de résistance" Départ 10h Place des Martyrs de la Résistance à Aix en Pce

Aix connaît une montée des violences de l’extrême-droite et une tentative de transformation de sa mémoire par des groupes réactionnaires.
Des étranger.e.s, modestes ou glorieux, ont fait son histoire. Leurs noms renommés sont inscrits dans ses rues.
Nous, associations, syndicats, partis, progressistes aixois, vous invitons à célébrer l’identité aixoise.


Agenda d’Attac Pays d’Aix mai-juin 2018

Ci-dessous l’agenda d’Attac pays d’Aix. Il sera remis à jour en fonction des nouvelles activités. Au fur et à mesure de l’actualité des rendez-vous, des articles seront publiés
Les rendez-vous en italique sont des rendez-vous ATTAC


- Lundi 11 juin 18h Réunion Collectif CLIMAT (ouverte à tous) Plénière Tour Alternatiba
3C, Café Culturel et Citoyen, 23 bd Carnot, Aix


-  Mercredi 13 juin 19h Réunion du Collectif STOP CETA/TAFTA Chez R L,


-  15 juin à 18 h à la librairie Goulard présentation de l’ouvrage collective d’Attac "Tout pour les riches " par Raphaël Pradeau du CA d’Attac France



Attac repasse à l’action : 67 millions de victimes de l’évasion fiscale ! Premières photos, vidéos et radio (FR3) - Plus de photos, vidéos, articles de journeaux à venir

Vidéo de Justin
Attac revient dénoncer l’évasion fiscale d’Apple avec une action spectaculaire à Aix-en-Provence. « En France, nous sommes 67 millions de victimes de l’évasion fiscale » pratiquée par les vrais privilégiés : les ultra-riches et les multinationales.

Ce samedi 7 avril, 45 militant.e.s ont collé sur la vitrine de l’Apple Store d’Aix-en-Provence deux affiches géantes symbolisant les victimes de l’évasion fiscale. Les militant.e.s ont écrit sur la vitrine les deux mots clés de la campagne : #67MillionsVictimes et #JusticeFiscale.

Un die-in a également été réalisé pour signifier que « nous sommes tous victimes de l’évasion fiscale », puis les militant.e.s ont écrit avec leurs corps : « Apple, paye tes impôts ».

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Macron le moderne, démolisseur à l’ancienne de l’Etat social Par Dominique Méda, professeure d’université Paris-Dauphine — 7 juin 2018

lundi 11 juin 2018

Responsabilisation des individus, baisse des budgets : le Président recycle les concepts de Blair ou Clinton, cette « troisième voie » qui a échoué mais dont le but était bien l’abandon d’un système efficace d’aides sociales.

Macron le moderne, démolisseur à l’ancienne de l’Etat social



Prise de parole unitaire samedi 26 mai 2018, par Aurélie Trouvé

dimanche 27 mai 2018

Bonjour à toutes et tous
Je m’exprime ici au nom de tous les mouvements citoyens, associatifs, syndicaux, politiques, qui ont lancé cette grande mobilisation pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité. Ce rassemblement est historique.

Plus de 60 organisations, petites et grandes, ont dans le respect de chacune rassemblé leurs forces. Nous avons réussi à créer une dynamique avec une très large participation citoyenne.



Samedi 26 mai : Marée Populaire pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité

jeudi 24 mai 2018

Au niveau national, ATTAC France et la Fondation COPERNIC ont été à l’initiative d’un collectif large, constitué d’associations, de syndicats, de partis politiques qui a décidé d’une mobilisation générale dans la rue, pour le samedi 26 mai, rassemblant si possible l’ensemble des organisations et secteurs en lutte contre les régressions sociales, les lois répressives, les cadeaux aux plus riches, que le gouvernement avec le soutien du Medef est entrain d’imposer avec brutalité.



Samedi 2 juin de 11h à 23h : Village des alternatives La Mareschale, Rue de Tubingen, Encagnane, Aix en Provence

mercredi 23 mai 2018

Une trentaine d’associations seront présentes à ce village.
Animation, expos, ateliers, jeux, tables rondes, débats, restauration, buvette, concert et baléti
Des idées pour tout.es, des rencontres festives pour mieux vivre dans nos quartiers en respectant la planète et la biodiversité. Changeons le système, pas le climat !

Attac pays d’Aix vous invite à venir au Village des alternatives le 2 juin.
Nous proposerons un stand, un atelier sur la désobéissance civile à 16h et à 18h30, une saynète de 5 mn « Relaxe pour Nicole Briend ».



Jeudi 7 juin de 12h à 17h : tout.es à Carpentras pour soutenir Nicole Briend et obtenir sa relaxe !

mardi 22 mai 2018

Nicole Briend, militante d’Attac, était convoquée au tribunal de Carpentras le 6 février 2018 pour vol en réunion et refus de donner ses empreintes ADN, pour avoir participé, avec une dizaine de militant.e.s d’Attac, à une action symbolique de « fauchage de chaises » dans l’agence BNP Paribas de Carpentras le 17 mars 2016.

Les 5 et 6 février, 600 personnes se sont rassemblées à Carpentras pour exiger la relaxe de Nicole.
Nous étions 600 le 6 février. Le procès a été reporté au 7 juin.
Il y a grève SNCF le 8 juin. Nous comptons sur vous toutes et tous des départements voisins pour être nombreuses et nombreux à soutenir Nicole Briend qui n’a agit que dans l’intérêt général dans le cadre de la lutte contre l’évasion fiscale.



"Des citoyen·ne·s solidaires en prison et une milice d’extrême droite qui agit en toute liberté" Communiqué d’Attac 26 avril 2018

mardi 1er mai 2018

Le gouvernement franchit un pas supplémentaire dans sa politique migratoire indigne. Après avoir regardé passivement une bande bien organisée d’extrême droite bloquer illégalement une frontière internationale dimanche dernier au Col de l’Echelle, la police du ministre de l’intérieur Collomb a prétendu empêcher le passage au même endroit de migrant·e·s accompagné·e·s de citoyen·ne·s solidaires en provenance d’Italie. Leur but était de protéger les migrant·e·s d’exactions de cette bande d’extrême droite.



Jeudi 3 Mai à 19h00 ATTAC au 3C* “ Qu’il y-a t-il derrière la réforme de la SNCF ? ” Réunion publique ouverte à tout.es

mardi 1er mai 2018

Fermeture de lignes, suppression progressive du statut des cheminots, transformation de l’entreprise publique en société anonyme à capitaux publics, ouverture à la concurrence et enfin comment la dette de la SNCF enrichit les marchés financiers au détriment des cheminots et des usagers.
La casse des services publics continue à grand train.
Ne laissons pas faire, Venez en débattre !



NDDL : Les violences policières doivent s’arrêter [jeudi 12 avril 2018|, par Collectif

jeudi 12 avril 2018

Plus de 35 organisations appellent le gouvernement à mettre en terme aux violences policières en cours à Notre-Dame-des-Landes.

Au troisième jour de l’opération policière d’expulsion de la ZAD de Notre-Dame-des Landes, les équipes médicales présentes sur place dénombraient plus de 100 blessés dont : 15 blessures au Flashball, 16 blessures suite à des tirs tendus de grenades lacrymogènes à la tête, 22 blessures liées à des explosions de grenades (éclats qui entrent profondément dans la peau entaillant nerfs et tendons). D’autres blessures telles que troubles auditifs ou blessures diverses à la tête ont également été recensées. On compte trois journalistes parmi les blessés.



Non à la violence de l’État contre les communs ! |11 avr. 2018| Par Christian Laval Le blog de Christian Laval dans Médiapart

jeudi 12 avril 2018

La destruction violente des communs de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes par le gouvernement français est un acte infâme et révoltant.

L’actuelle offensive policière, menée par plusieurs milliers de gendarmes et de CRS, avec engins blindés et hélicoptères, n’est que l’exercice de la violence étatique la plus pure contre un ensemble de pratiques collectives en cours ou en gestation, dont les fragiles conditions matérielles (bâtiments, lieux de réunion, outils de travail, troupeaux) sont anéanties par les bulldozers et les escouades policières.



La Zad et la guerre civile mondiale 9 avril 2018 / Hervé Kempf (Reporterre)

mardi 10 avril 2018

L’offensive du gouvernement contre la Zad vise à détruire la possibilité de vies alternatives. Et s’inscrit dans une tendance mondiale des classes dirigeantes néo-libérales à imposer un pouvoir fort.

2.500 gendarmes mobiles, des véhicules blindés, des hélicoptères, des camions, des bétaillères... ainsi que quelques centaines de CRS à Nantes et à Rennes, pour couvrir l’arrière... la France sera lundi 9 avril en guerre. Contre qui ? Contre quelques deux cents personnes, vivant dans un paysage de bocage où ils font du pain, de la bière, du maraîchage, et bricolent, discutent, lisent, vont et viennent. L’appareil militaire de la France, qui intervient au Mali, en Syrie, en Irak - sans que le Parlement en débatte, contrairement à ce que prescrit l’article 35 de la Constitution -, s’apprête donc à se déployer sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 483192

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License