Attac dernières

Des rendez-vous, des textes, des images qui ont retenu notre attention

 

Retour sur l’AG d’Attac pays d’Aix : nouveau CA, compte rendu et groupes de travail - Photos

Notre AG s’est déroulée dans une ambiance festive avec un buffet bien garni, détendue mais avec des temps de réflexion et de partage constructifs où chacun a pu s’exprimer.
Lors de la tombola gratuite, 3 livres d’Attac et un sac coton bio « changeons le système pas le climat » ont été remis aux 4 heureu.ses gagnant.e.s.

63 votants : 41 présents dont de jeunes nouveaux adhérents !! et 22 par procuration.
Cela représente 37,5% des 168 adhérents 2018, ce qui est excellent pour une AG d’association. Merci à vous !


Agenda d’Attac pays d’Aix novembre-décembre

Ci-dessous l’agenda d’Attac pays d’Aix. Il sera remis à jour en fonction des nouvelles activités. Au fur et à mesure de l’actualité des rendez-vous, des articles seront publiés
Les rendez-vous en italique sont des rendez-vous ATTAC


- samedi 24 novembre après midi
- mercredi 28 novembre après midi
ANIMATION DE RUE sue le LDDS : Le LDDS est-il un livret d’épargne vraiment durable et solidaire ?
RV 14h 30, Place Jeanne d’Arc, coté Cours Mirabeau

* PETITION : Le livret de développement durable et solidaire ne doit plus financer la destruction du climat
* LIRE :L’épargne du LDDS ne doit plus servir à financer les dérèglements climatiques : Communiqué d’Attac France 10 octobre 2018
* INTERPELLER VOTRE BANQUE par TWITTER : https://france.attac.org/se-mobiliser/pasavecnotreargent/article/je-demande-a-ma-banque-sur-twitter-ce-qu-elle-fait-de-l-argent-du-ldds


-  Mardi 27 novembre 19H au Jas Réunion de préparation des réunions publiques


- Mercredi 28 novembre 18h45 Réunion du Collectif STOP CETA/TAFTA Préparation manifestation de janvier : « Journée européenne sur les tribunaux arbitraux »
35 Impasse Granet Aix-en-Provence

Articles les plus récents


Articles les plus récents


JEFTA : un danger pour l’avenir par Jean-Michel Colomb

vendredi 16 novembre 2018

Le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Japon, le JEFTA, doit être soumis à la ratification du Parlement européen dans la semaine du 10 décembre. Après avoir négocié le JEFTA dans l’opacité la plus totale, la Commission européenne et les États membres sous emprise des néolibéraux et des lobbys d’affaire ont fait le forcing pour que ce vote de ratification se tienne avant les élections européennes (on rappelle que le CETA avait été refusé par 40 % des eurodéputés et qu’il est loin d’être acquis pour les néolibéraux que le futur Parlement ratifiera ce genre de traité).



Chère essence par Jean-Marie Harribey dans son blog sur Alternatives économiques 15/11/2018

vendredi 16 novembre 2018

Chère essence…,

J’ai longtemps hésité à m’adresser à toi pour te faire part de mon embarras, de mon inquiétude, et aussi, je te l’avoue, de mon malaise devant l’agitation et la colère qui sourdent dans la société à ton sujet. Si je m’y résous aujourd’hui, c’est parce que la lettre que j’avais écrite à ton père, le pétrole[1], il y a juste dix ans, et dont je te joins une copie, est restée lettre morte. Il est vrai que je l’avais lancée à la mer dans un baril vide à la dérive, espérant qu’elle finirait bien par échouer aux pieds de quelque gouvernant plus éclairé que la moyenne, par exemple par cette fée nucléaire, ta concurrente mais, nous dit-on, ô combien salutaire.

Las ! Il ne se passa rien. Depuis ce moment, dix nouvelles COP se sont succédé, avec, parmi elles, un tapage aussi tonitruant que sans lendemain lors de la vingt-et-unième



Tibune dans Libération : La taxation des carburants renforce l’injustice fiscal par Jean Gadrey, Dominique Plihon et Aurélie Trouvé, économistes et membres d’Attac France — 15 novembre 2018

vendredi 16 novembre 2018

Au-delà du 17 novembre, il faut sortir de l’alternative réductrice de « taxer ou pas ». D’autres pistes restent à explorer sur la mobilité des personnes.

On n’évitera pas une catastrophe climatique dont les premiers effets sont de plus en plus visibles sans réduire très fortement le recours aux énergies fossiles dans leurs principaux domaines d’utilisation,



La hausse des prix des carburants est injuste et inefficace en l’absence d’une véritable transition écologique et sociale |mardi 13 novembre 2018|, par Attac France

mardi 13 novembre 2018

Attac considère que l’urgence climatique implique une politique radicale pour assurer la transition écologique et réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de respecter les objectifs de l’accord de Paris sur le climat. Elle considère aussi que l’accroissement sans fin des inégalités sociales impose une politique volontariste pour l’égalité.
Mais le président Macron ne fait ni l’une, ni l’autre.



Lordon, Casaux, Ziegler, etc. : faut-il être anticapitaliste pour « sauver la planète » ? par Jean Gadrey dals le blog de Jean Gadrey dans Alternatives économiques 16/10/2018

mardi 13 novembre 2018

Frédéric Lordon vient de poster sur son blog un texte qui condamne « sans appel » divers appels qui ont circulé récemment, en particulier sur le climat. Ce texte s’intitule « Appels sans suite ». En voici trois courts passages pour ceux et celles qui ne l’auraient pas lu (mais ils ou elles devraient le faire) :



Quand un tribunal invente le délit de citoyenneté 15 oct. 2018 Par Patrick Saurin Blog : Le blog de Patrick Saurin

lundi 12 novembre 2018

Dans une décision du 27 septembre 2018, les juges du tribunal administratif de Grenoble ont condamné trois citoyens défendant leur collectivité contre les pratiques mafieuses des banques à payer 1 200 euros au titre des dépens dans le cadre d’une action en justice, créant de ce fait un nouveau délit : le délit de citoyenneté.

Les banques ont escroqué les collectivités locales…



A Cannes, Attac dénonce la tenue d’un salon de l’évasion fiscale - Communiqué 10 novembre 2018

lundi 12 novembre 2018

Ce samedi 10 novembre, 30 militant·e·s d’Attac ont manifesté à Cannes pour dénoncer la tenue du « Salon international de l’émigration et de l’immobilier de luxe », qui met en vedette la pratique des visas dorés, nouvel outil pour favoriser l’évitement fiscal.



Mardi 06 novembre à partir de 18h30 Assemblée Générale d’Attac pays d’Aix, en présence de Raphaël Pradeau porte parole d’Attac France

mardi 6 novembre 2018

*Salle 408 le Ligourès, Maison de la vie associative, Place Romée de Villeneuve
Cher-e adhérent.e d’Attac
vous êtes chaleureusement invité-e à cette AG qui sera :
=> participative, festive, conviviale : buffet participatif et partagé ( sucré, salé, boissons), vidéos , tombola , remue méninges.
=> exceptionnelle : présence de Raphaël Pradeau porte parole d’Attac France.
=> nombreuse ! On compte sur vous pour ce temps fort de notre comité même
si vous ne pouvez pas toujours être présents dans nos autres rendez-vous.

A cette occasion nous vous présenterons aussi l’Abécédaire engagé-, très beau livre collectif publié à l’occasion des 20 ans d’Attac



#Pas lui, pas maintenant, jamais - Déclaration après l’élection de Jair Bolsonaro. lundi 29 octobre 2018, par Attac d’Europe

lundi 5 novembre 2018

Nous voulons exprimer notre soutien et notre solidarité à tous les mouvements, aux militant·e·s, aux communautés marginalisées du Brésil qui se réveillent ce matin dans le cauchemar de Jair Bolsonaro élu président.

Aucun mandat électoral ne rend acceptable ou démocratique le fait d’accéder au pouvoir par la démonisation des adversaires, l’utilisation de l’étiquette « terroriste » pour discréditer les mouvements sociaux et les menaces sur les droits et les libertés des citoyen·ne·s désignés comme boucs émissaires des problèmes causés par l’économie mondialisée. Ceux qui s’adonnent à ces pratiques sont responsables des crimes les plus atroces du vingtième siècle.



Banque de l’ombre et titrisation, le cynisme des financiers pour les pays pauvres ! 23 octobre par Nicolas Sersiron*

mercredi 24 octobre 2018

Voir la BM (Banque mondiale) et le FMI (Fonds monétaire international) favoriser le « shadow banking » [1] et la titrisation [2] - responsables majeurs de la grande crise de 2007-2008 - pour financer le truc invraisemblable qu’on appelle les ODD (Objectifs du développement durable) est insupportable. Une fois de plus il faut le redire les pays dits « développés » ne sont devenus riches et industrialisés que parce qu’ils ont pillé les ressources naturelles, humaines et financières des pays dits en « développement », cela depuis des siècles et plus particulièrement depuis un demi-siècle, justement depuis que le Club de Paris [3] existe. Depuis que la dette illégitime, la corruption et les assassinats des leaders nationalistes ont remplacé les armées coloniales d’occupation. Il fallait amplifier le vol des richesses des pays nouvellement indépendants, pour faire advenir la société de conso-gaspillage et ainsi développer les profits de ses capitaines.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 486182

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License