Attac dernières

Des rendez-vous, des textes, des images qui ont retenu notre attention

 

1er mai, journée internationale des travailleurs.euses : Clip d’Attac Pays d’Aix "Premiers de cordée"

#PourLeJourDapres - #PlusQueJamaisLe1erMai

Texte de Quelou, Attac Aix, dit par 14 voix confinées, l’auteure et des militants Aix, Marseille, la Ciotat et des proches. Comment les derniers de cordée deviennent les premiers par temps de Covid 19 ? Réalisation Justin Carette.


"Premiers de cordée" - "c’est la faute à qui ?" - "Comme en 14" - "Retour vers le futur" : Les quatres fables de Quelou en temps de Covid-19

Quelou du CA d’Attac Pays d’Aix a écrit trois petites fables inspirées par la gestion de nos gouvernants en ces temps de Covid-19
Les fable sont retranscrites dans le corps de l’article et en document Joint
1. Premiers de cordée
2. La faute à Qui ?
3. Comme en 14

et LA DERNIERE : "Retour vers le furur"

1.

Premiers de cordée"

lundi 23 mars 2020

C’était dans un État, appelé Macronie, les premiers de cordée en étaient les génies, les forces vives, les guides irremplaçables,
A la vie du pays, seuls indispensables.
Méritant largement tout l’argent qu’ils gagnaient
Pensant que la richesse, c’est eux qui la créaient.


Vidéo : Action prémonitoire d’Attac Pays d’Aix en 2013 contre la casse des services publics et de l’hôpital dans le cadre d’un collectif

En 2013, dans le cadre de l’action du Collectif pour la défense et le développement des services publics du pays d’Aix, Attac pays d’Aix avait proposé une reconstitution vivante du tableau de Goya, "El très de Mayo", symbole de résistance, inspirée d’une action en Espagne d’un collectif en lutte contre la privatisation des hôpitaux publics à Madrid

Action prémonitoire en 2020 : Rentabilité à tout prix, restriction budgétaire, manque de lit, manque de personnel etc ;


Triste nouvelle : Bernard Lagune nous a quittés

Cher-e ami-e adhérent-e

C’est avec tristesse que nous vous informons du décès survenu dimanche 3 novembre de Bernard Lagune, militant d’Attac de la première heure.

Bernard a milité à Attac pays d’Aix depuis sa création en 1999, a été membre du CA pendant plus de 15 ans et en a été président de 2003 à 2005.
Il participait activement...

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Nouvel accord de commerce UE-Mexique : Loin de « relocaliser », Bruxelles veut approfondir une mondialisation insoutenable jeudi 30 avril 2020 par collectif TAFTA/CETA

lundi 4 mai 2020

Ce mardi 28 avril, la Commission européenne a annoncé avoir finalisé des négociations en matière de commerce et d’investissement avec le Mexique. Alors que la pandémie de coronavirus révèle au grand jour les fragilités économiques, sociales et sanitaires engendrées par la mondialisation, et que chaque jour des voix s’élèvent pour appeler à « produire davantage en Europe », la Commission poursuit, comme si de rien n’était, son agenda agressif d’approfondissement de la mondialisation néolibérale en négociant des accords à tour de bras. Le collectif Stop TAFTA/CETA, avec ses partenaires appelle à cesser immédiatement ces négociations et à procéder à une relocalisation écologique et solidaire des activités économiques.



La monnaie au service de la société : Note pour Attac de Jean-Marie Harribey, EstherJeffers, DominiquePlihonMembres du Conseil scientifique d’Attac

lundi 4 mai 2020

Résumé
L’objectif de cette note est de montrer le rôle stratégique de la politique monétaire et de la création monétaire par la banque centrale face à la crise du capitalisme mondialisé, dont la pandémie du coronavirus est une conséquence et une manifestation tragiques. La monnaie n’est pas uniquement un instrument économique destiné à favoriser les échanges, c’est aussi et surtout une institution sociale, au service de la société. La politique monétaire doit donc être mobilisée pour que la création monétaire contribue au financement des services publics et de la transition sociale et écologique. Cette conception de la monnaie qui est présentée dans cette note, et qui était considérée comme inacceptable avant la crise, prend tout son sens aujourd’hui...



La justice fiscale plutôt qu’un Téléthon 4 mai 2020 Par ATTAC FRANCE Blog : Attac France dans Médiapart

lundi 4 mai 2020

Vous aviez aimé l’appel à dons lancé en mars par Gérald Darmanin pour faire face au coronavirus ? Vous allez adorer le « Téléthon mondial » organisé par Ursula von der Leyen, Emmanuel Macron, Angela Merkel ce lundi 4 mai !



Vidéo : Bas les Masques ! Un appel des soignant.s.es

jeudi 30 avril 2020

Nous sommes des soignant.e.s et professionnel.le.s de la santé d’horizons divers. Bouleversé.e.s et en colère, nous décidons de nous lever et de crier haut et fort « Bas les masques ! » Nous sommes des soignant.e.s et professionnel.le.s de la santé d’horizons divers. Bouleversé.e.s et en colère, nous décidons de nous lever et de crier haut et fort « Bas les masques ! »



1er mai : « plus jamais ça ! »mardi 28 avril 2020, par Collectif

mercredi 29 avril 2020

Nos organisations appellent à participer aux mobilisations syndicales pour donner au 1er mai 2020, journée internationale de lutte des travailleuses et travailleurs, un écho tout particulier dans le contexte de crise sanitaire. La pandémie qui se répand dans le monde entier révèle de manière tragique les dérèglements du capitalisme néolibéral et productiviste ainsi que les dysfonctionnements de l’actuelle gouvernance mondiale. La situation nécessite d’affronter ensemble les urgences écologiques, sociales et démocratiques.



Faites entendre votre voix le 1er mai mardi 28 avril 2020, par Collectif

mercredi 29 avril 2020

Avec 25 organisations qui portent la pétition « Plus jamais ça, signons pour le jour d’après », nous avons décidé de nous mobiliser le 1er mai pour soutenir les travailleurs/euses en première ligne et rendre visible ce que nous voulons en France comme ailleurs : un changement de cap, pour un futur écologique, social, féministe et démocratique !

Dans cet article, toutes les infos et matériels pour vous mobiliser avec nous.



Pourquoi la référence aux “Jours Heureux” dans le discours de Macron ne passe pas 14/04/20 : Interview de Gille Perret par Mathieu Dejean dans les Les Inrokuptiles

samedi 25 avril 2020

“Nous retrouverons les Jours Heureux”, a promis Emmanuel Macron dans son allocution le 13 avril. Une référence historique au programme du Conseil National de la Résistance qui fait grincer des dents.

Depuis 2007, le documentariste Gilles Perret est engagé dans un vaste programme de défense et de mise en valeur de la mémoire du Conseil National de la Résistance (CNR). “On a fait des résistants des icônes, mais on a oublié leur projet ?!”, avait-il dénoncé en 2010, à l’occasion de la venue de Nicolas Sarkozy sur le plateau des Glières, qui accueille le monument national de la Résistance. Cofondateur de l’association Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui, il a réalisé trois films qui portent sur le programme du CNR ? : Walter, retour en résistance (2009), Les Jours heureux (2013) et La Sociale (2016). Alors qu’Emmanuel Macron a fait référence, dans son allocution du 13 avril, aux “Jours Heureux”, nous l’avons interrogé à ce sujet.

A la fin de son allocution du 13 avril, Emmanuel Macron a déclaré ? : “Mes chers compatriotes, nous aurons des jours meilleurs et nous retrouverons les Jours Heureux. J’en ai la conviction.” Comment réagissez-vous à cette référence au programme du CNR ??



Aucune aide à des entreprises dans les paradis fiscaux : un effet d’annonce jeudi 23 avril 2020, par Attac France, CCFD - Terre Solidaire, Oxfam France, Sherpa, Solidaires Finances publiques

samedi 25 avril 2020

Alors que le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a annoncé ce matin qu’aucune aide liée au Covid ne serait accordée à des entreprises ayant des filiales dans les paradis fiscaux, le projet de loi de Finances rectificatives adopté cet après-midi ne comprend finalement aucune mesure en ce sens.
Si le principe de refuser tout soutien public à des entreprises qui pratiquent l’évasion fiscale est fondamental, le dispositif défendu par le ministre devrait rester symbolique puisqu’il s’appuie sur une liste de paradis fiscaux quasiment vide, dans laquelle ne figure aucun paradis fiscal européen.



Le gouvernement permet aux préfets de déroger à des normes environnementales / 22 avril 2020 / Gaspard d’Allens (Reporterre)

vendredi 24 avril 2020

En pleine pandémie, le gouvernement publie un décret qui fragilise, encore une fois, le droit de l’environnement au profit d’une future relance économique. Les associations écologistes alertent sur les menaces qu’il pourrait entraîner et le manque de transparence qui entoure sa publication.

Alors que la crise sanitaire charrie son lot d’inquiétudes et que la récession guette, l’exécutif cherche de nouveaux outils pour relancer économiquement le pays. En plein confinement, il a publié le 8 avril dernier un décret passé curieusement inaperçu. Celui-ci permet aux préfets de déroger à certaines normes réglementaires dans des champs d’application aussi vastes que la construction, le logement, l’urbanisme, l’emploi, les subventions, l’aménagement du territoire mais aussi l’environnement.



Pour un renouveau de la liberté de la presse le jour d’après /17 avril 2020 / Arrêt sur images, Frustration, Là-bas si j’y suis, La Télé libre, Le Media TV, Le Vent se lève, Next Inpact, Reporterre

mercredi 22 avril 2020

La chute brutale des recettes publicitaires touche un certain nombre de médias. Au lieu de subventionner les publicitaires, comme le propose une députée de la majorité, les médias - dont Reporterre - signant cette tribune proposent que cette crise soit l’occasion de poser la question de l’indépendance des médias et du renouveau de la liberté de la presse.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 526567

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License