Attac dernières

Des rendez-vous, des textes, des images qui ont retenu notre attention

 

Vidéo Dominique PLIHON porte parole d’Attac France : Attac soutient l’action des gilets jaunes - Communiqué d’Attac France

Emmanuel Macron reste sourd face aux demandes légitimes des gilets jaunes qui réclament plus de justice fiscale et sociale !
Pire, le gouvernement d’Édouard Philippe tente d’intimider le mouvement des gilets jaunes en mettant en place des mesures liberticides pour restreindre le droit de manifester.
Attac appelle ses adhérent·e·s, ses comités locaux, à lutter aux côtés des gilets jaunes pour réconcilier justice fiscale, sociale et environnementale.

#GiletsJaunes #JusticeSociale #JusticeFiscale

Samedi 12 janvier 14h30 Rotonde-Allées Provençales Aix RdV des Gilets Jaunes du pays d’Aix et Sud Luberon pour une Marche (déclarée) vers la Mairie


Jeudi 17 janvier 2019 à 18:00 Présentation de l’"Abécédaire engagé" avec les co-autrices Valérie Brulant et Isabelle Bourboulon à la Librairie Goulard à Aix-en-Provence

La librairie sera heureuse d’accueillir vendredi 17 janvier à partir de 18h, Valérie brulant et Isabelle Bourboulon à l’occasion de la parution de l’Abécédaire engagé coédité par Les Liens qui Libèrent

Publié à l’occasion des vingt ans d’Attac, ce beau livre se lit comme l’histoire (en train de se faire) des résistances et des alternatives en faveur d’un monde juste, écologique, démocratique et solidaire. Au détour des pages, des images superbes donnent vie aux événements, aux mobilisations et aux actions menées par l’association altermondialiste et ses partenaires au long de ces vingt dernières années. Il s’agit ici de se réapproprier les mots et le désir d’agir qui fondent la possibilité d’un autre monde.


Agenda d’Attac Pays d’Aix janvier-février 2019

Ci-dessous l’agenda d’Attac pays d’Aix. Il sera remis à jour en fonction des nouvelles activités. Au fur et à mesure de l’actualité des rendez-vous, des articles seront publiés
Les rendez-vous en italique sont des rendez-vous ATTAC


-  Samedi 12 janv 11h30-12h CERCLE DE SILENCE La Rotonde, Allées Provençales Aix en Provence
Sans papiers... comptés, traqués, enfermés, expulsés. Notre silence dit NON !


- Samedi 12 janvier 14h30 Rotonde-Allées Provençales Aix RdV des Gilets Jaunes du pays d’Aix et Sud Luberon pour une Marche (déclarée) vers la Mairie


-  Mardi 15 janv 14h Réunion de préparation des réunions Ouverte à tous
chez Raymonde


-  Jeudi 17 janv 18h00 à La librairie Goulard* Présentation de l’Abécédaire sorti à l’occasion des 20 Ans d’Attac, avec Isabelle Bourboulon et Valérie Brûlant, co-autrices
*Librairie Goulard Cours Mirabeau Aix-en-Provence


"De l’argent pour la transition écologique, il y en a !" Retour sur l’action du samedi 8 décembre 2018 avec un communiqué d’Attac France, VIDEOS et PHOTOS

Ce samedi 8 décembre, à 11h, 50 militant·e·s d’Attac ont occupé l’agence BNP Paribas d’Aix-en-Provence (13) et mené une action devant le Crédit agricole (fermé exceptionnellement).

En ce jour de mobilisation des gilets jaunes et de marches pour le climat, Attac a souhaité affirmer que la nécessaire transition écologique ne peut se faire sans justice sociale et justice fiscale. Le gouvernement dit chercher des milliards d’euros pour financer la transition écologique ? Par cette action de désobéissance civile, Attac montre que cet argent existe !

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Appel Justice sociale, justice climatique : c’est un changement de cap qu’il faut imposer Par Un collectif , de politiques et de personnalités civiles — 6 décembre 2018 à 17:32 (mis à jour le 7 décembre 2018 à 09:39)

vendredi 7 décembre 2018

A l’initiative d’Attac et de la Fondation Copernic, syndicalistes, responsables associatifs et politiques, chercheur·es, universitaires ou artistes appellent à manifester pacifiquement dans la rue massivement le 8 décembre, journée de mobilisation internationale pour la justice climatique, en convergence avec la quatrième journée de mobilisation des gilets jaunes.

Tribune. Le mouvement des gilets jaunes met dans le débat public l’ensemble de la politique sociale du gouvernement. Plus largement ce sont les politiques néolibérales mises en œuvre par les gouvernements successifs depuis des décennies qui sont en cause. Fins de mois de plus en plus difficiles, précarisation toujours accrue du travail, injustice fiscale, logements chers, conditions de vie qui se détériorent, telle est la situation subie par la majorité de la population



L’exécutif refuse de changer de cap : il ne prend pas la mesure de l’urgence sociale et écologique mardi 4 décembre 2018, par Attac France- Vidéo d’Annick Coupé d’Attac

jeudi 6 décembre 2018

Depuis plusieurs semaines, un profond sentiment d’injustice s’exprime dans tout le pays à travers le mouvement des « gilets jaunes ». Là où un changement de cap était attendu, l’exécutif ne propose que des suspensions temporaires de mesures impopulaires qui ne résoudront ni la situation des plus fragiles ni n’agiront efficacement face à l’urgence climatique. Là où des décisions fortes et courageuses étaient nécessaires pour réduire les inégalités, améliorer la situation des plus pauvres et plus précaires tout en donnant plus d’ambition à une politique écologique qui en manque cruellement, l’exécutif se limite à reporter toutes les décisions importantes après les élections européennes, comme s’il était possible d’enjamber la situation présente et ignorer la réalité du quotidien de nos concitoyens.



"Pourquoi nous nous associons à la marche pour le climat du 8 décembre à Aix-en-Provence ?" Communiqué de presse du Collectif Stop Tafta-Ceta-Accords de libre échange Aix-Salon-Gardanne

jeudi 6 décembre 2018

Le collectif Stop Tafta-Ceta-accords de libre échange s’associera à la marche pour le climat le 8 décembre parce que les Accords de libre-échange sont les ennemis du climat.
Les multinationales et le productivisme sont responsables du dérèglement climatique et les Accords de libre-échange l’accentuent.



#ClimateAlarm ! Mobilisons-nous le 8 décembre pour la justice sociale et le climat par Attac France

lundi 3 décembre 2018

Le changement climatique n’est ni pour demain ni pour après-demain, ses conséquences se font déjà sentir ici et maintenant. Combiné avec l’effondrement dramatique de la biodiversité et la multiplication des pollutions, il est un défi majeur alors que des points de rupture potentiellement irréversibles sont déjà ou seront bientôt franchis.

Des manifestations ont eu lieu dans toute la France les 8 septembre et 13 octobre derniers, à l’appel de citoyen·ne·s, réseaux, mouvements, ou associations. Une nouvelle journée de manifestation aura lieu le samedi 8 décembre. Plus de 130 événements sont déjà répertoriés en France et l’étranger sur cette page d’un trop célèbre réseau social.

Cette mobilisation se prépare dans un contexte national particulier : la mobilisation des « gilets jaunes » contre l’augmentation des taxes sur le carburant et plus globalement contre la politique du gouvernement Macron, les injustices fiscales et leurs conséquences sur le pouvoir d’achat



Jeudi 6 décembre à 19h30 Attac au 3C* "Rendre malade les services publics pour mieux les liquider ? Exemple : la Poste et les facteurs" Réunion publique avec Paul Bouffartigue*

lundi 3 décembre 2018

*23 Bd carnot Aix en provence
La poste et tout particulièrement le facteur jouent un rôle essentiel dans notre société. Le facteur symbolise la mise à disposition pour tous et partout d’un service porteur de lien social. La dégradation des services offerts et la dégradation des conditions detravail des postiers sont les deux faces d’une même médaille.
Comment et pourquoi cette évolution ?
Quel changement profond de la société implique-t-elle ?
Venez vous informer et débattre
A partir d’extraits du film « Facteur où vas-tu ? » ( produit par lelaboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail ) avec Paul Bouffartigue, sociologue au CNRS auteur de plusieurs recherches sur le métier de facteur



JEFTA : un danger pour l’avenir par Jean-Michel Colomb

vendredi 16 novembre 2018

Le traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Japon, le JEFTA, doit être soumis à la ratification du Parlement européen dans la semaine du 10 décembre. Après avoir négocié le JEFTA dans l’opacité la plus totale, la Commission européenne et les États membres sous emprise des néolibéraux et des lobbys d’affaire ont fait le forcing pour que ce vote de ratification se tienne avant les élections européennes (on rappelle que le CETA avait été refusé par 40 % des eurodéputés et qu’il est loin d’être acquis pour les néolibéraux que le futur Parlement ratifiera ce genre de traité).



Chère essence par Jean-Marie Harribey dans son blog sur Alternatives économiques 15/11/2018

vendredi 16 novembre 2018

Chère essence…,

J’ai longtemps hésité à m’adresser à toi pour te faire part de mon embarras, de mon inquiétude, et aussi, je te l’avoue, de mon malaise devant l’agitation et la colère qui sourdent dans la société à ton sujet. Si je m’y résous aujourd’hui, c’est parce que la lettre que j’avais écrite à ton père, le pétrole[1], il y a juste dix ans, et dont je te joins une copie, est restée lettre morte. Il est vrai que je l’avais lancée à la mer dans un baril vide à la dérive, espérant qu’elle finirait bien par échouer aux pieds de quelque gouvernant plus éclairé que la moyenne, par exemple par cette fée nucléaire, ta concurrente mais, nous dit-on, ô combien salutaire.

Las ! Il ne se passa rien. Depuis ce moment, dix nouvelles COP se sont succédé, avec, parmi elles, un tapage aussi tonitruant que sans lendemain lors de la vingt-et-unième



Tibune dans Libération : La taxation des carburants renforce l’injustice fiscal par Jean Gadrey, Dominique Plihon et Aurélie Trouvé, économistes et membres d’Attac France — 15 novembre 2018

vendredi 16 novembre 2018

Au-delà du 17 novembre, il faut sortir de l’alternative réductrice de « taxer ou pas ». D’autres pistes restent à explorer sur la mobilité des personnes.

On n’évitera pas une catastrophe climatique dont les premiers effets sont de plus en plus visibles sans réduire très fortement le recours aux énergies fossiles dans leurs principaux domaines d’utilisation,



La hausse des prix des carburants est injuste et inefficace en l’absence d’une véritable transition écologique et sociale |mardi 13 novembre 2018|, par Attac France

mardi 13 novembre 2018

Attac considère que l’urgence climatique implique une politique radicale pour assurer la transition écologique et réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de respecter les objectifs de l’accord de Paris sur le climat. Elle considère aussi que l’accroissement sans fin des inégalités sociales impose une politique volontariste pour l’égalité.
Mais le président Macron ne fait ni l’une, ni l’autre.



Lordon, Casaux, Ziegler, etc. : faut-il être anticapitaliste pour « sauver la planète » ? par Jean Gadrey dals le blog de Jean Gadrey dans Alternatives économiques 16/10/2018

mardi 13 novembre 2018

Frédéric Lordon vient de poster sur son blog un texte qui condamne « sans appel » divers appels qui ont circulé récemment, en particulier sur le climat. Ce texte s’intitule « Appels sans suite ». En voici trois courts passages pour ceux et celles qui ne l’auraient pas lu (mais ils ou elles devraient le faire) :


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 489686

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License