Accueil > Dossiers > Dossiers

Dossiers

Articles de cette rubrique


Coïncidence ou signe des temps ? : Ce même week end des 22-23 juin, des associations de la Métropole feront entendre à Marseille et à Aix les propositions qu’elles élaborent de plus en plus ensemble sur les deux grands dossiers de la justice sociale et de la sauvegarde du climat. (Ecologie et société)

samedi 22 juin 2019

1. le 21 juin —> Air-Bel et les 22-23 juin —> Fac St Charles : états-Généraux de Marseille, pour un Marseille vivant et populaire : droit au logement et démocratie, contre le délogement systématique, contre la spéculation irresponsable et la gentrification. Une expression collective de la vague populaire déclenchée par la catastrophe de la Rue d’Aubagne. ... à quoi viennent s’ajouter toutes les préoccupations portées par les associations marseillaises dans leur diversité !
2. et samedi après-midi de 15 à 19h à Aix-en-Provence —> Château de l’Horloge, une rencontre sur le Plan Climat Territorial (PCAET) organisée par le Collectif Climat du Pays d’Aix ... avec présence attendue d’élus du Pays d’Aix (de divers "bords" politiques) au Conseil de la Métropole : contre l’inertie des dirigeants de la Métropole en matière de climat, les associations et les élus enfin sensibilisés vont débattre de solutions concrètes.

Cette coïncidence ne marque-t-elle pas un sursaut, une volonté de la société civile de faire vivre la démocratie dans l’action, face à une oligarchie particulièrement caricaturale à Marseille et à l’échelle de la Métropole ?



[Entretien ] Maxime Combes : « Le coup opportuniste de Macron pour s’affirmer écolo » dans La Marseillaise (Ecologie et société)

mardi 28 mai 2019

http://www.lamarseillaise.fr/analyses-de-la-redaction/dossier-du-jour/76627-entretien-maxime-combes-le-coup-opportuniste-de-macron-pour-s-affirmer-ecolo

Maxime Combes est militant d’Attac. Économiste, spécialiste des énergies fossiles, il décrypte ce qui se joue avec les accords commerciaux européens et la manipulation tentée par Emmanuel Macron durant cette campagne.

Les élections européennes ont lieu dimanche et, dès lundi, une réunion est prévue entre les ministres du commerce européens pour en tirer les leçons sur la relation avec les États-Unis. Le sujet a été au cœur de la campagne, instrumentalisée par Emmanuel Macron qui, soudainement, s’est opposé à un accord commercial avec les Américains au nom du climat. Décryptage par un spécialiste du sujet, Maxime Combes, militant d’Attac.



Aurélie Trouvé : « Il faut désobéir aux traités » lundi 6 mai 2019, (Europe)

lundi 6 mai 2019

Cet article a initialement été publié sur Politis par Erwan Manac’h
Il est publié sur le site d’Attac France

Changer l’Europe sans pour autant précipiter la France vers la sortie : Attac veut mobiliser sur une troisième voie, impliquant la construction d’alliances avec d’autres pays.
Faut-il sortir des traités ?

Aurélie Trouvé  : Il faut désobéir. Aux traités, mais également à toutes les règles qui empêchent de mener une politique progressiste, en rupture avec le néolibéralisme économique.



Tribune dans Libération : Le gouvernement minimise-t-il la fraude fiscale ? Par Vincent Drezet, ancien secrétaire général de Solidaires Finances Publiques , Eva Joly, magistrate, députée européenne , Gabriel Zucman, économiste, professeur à l’université de Berkeley et Lison Rehbinder, coordinatrice de la Plate-forme « paradis fiscaux et judiciaires » — 3 mai 2019 (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

lundi 6 mai 2019

Le chef de l’Etat souhaite réduire la présence de l’administration fiscale et privilégier un accompagnement des entreprises dans leur déclaration. Une réorientation de sa politique qui interroge, d’autant qu’elle nécessite de revoir à la baisse l’ampleur de l’évasion et de la fraude fiscales.
Tribune : Choquée par la succession d’affaires révélant l’ampleur et la complexité de l’évasion et de la fraude fiscales, l’opinion attend plus que jamais que l’on combatte mieux ce que l’on peut qualifier de fléau. Depuis quelques mois toutefois, des voix s’élèvent insidieusement pour contester les estimations de l’évasion et de la fraude fiscales.



Deux mille activistes du climat ont bloqué « la République des pollueurs » 20 avril 2019 / Camille Martin (Reporterre) (Ecologie et société)

mardi 23 avril 2019

L’opération « Bloquons la république des pollueurs » s’est révélée d’une ampleur inédite. Vendredi 19 avril, plus de 2.000 activistes écologistes ont bloqué les sièges d’EDF, de la Société Générale et de Total à la Défense, ainsi que le ministère de la Transition écologique. C’est la plus grande mobilisation de désobéissance civile non violente jamais organisée en France. Récit en mots et en images.



Notre-Dame : un Téléthon des milliardaires totalement indécent |17 avr. 2019| Par Maxime Combes* Blog : Sortons de l’âge des fossiles ! sur Médiapart (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

jeudi 18 avril 2019
Les milliardaires déversent une pluie d’argent qu’ils refusent de payer en impôts © Antoine Stouls

Maxime Combes, économiste et auteur de Sortons de l’âge des fossiles ! Manifeste pour la transition, Seuil, Anthropocène, 2015.
L’incendie n’était pas totalement éteint que les plus grandes fortunes du pays se livraient déjà à une inédite surenchère de dons mirobolants. La barre d’un milliard d’euros pourrait être dépassée ce mercredi. Ce Téléthon des milliardaires révèle l’indécence de milliardaires, plus enclins à vouloir accoler leur nom à la rénovation de Notre-Dame que payer leur juste part d’impôts.



Sur le site de la fondation Copernic : "Réforme des retraites : après les salaires flexibles, voici les pensions flexibles !" Tribune publiée sur Le Monde.fr ; par Christiane Marty*, chercheuse et Daniel Rallet, économiste (Travail, Retraite)

vendredi 12 avril 2019

En présentant ses propositions au « grand débat », la majorité LRM prétend améliorer le pouvoir d’achat des retraités les plus modestes en indexant leurs pensions sur l’inflation. Ce mode d’indexation est présenté comme favorable, ce qui a toujours été contesté par les syndicats et par de nombreux experts (« Vingt ans de réformes des retraites : quelle contribution des règles d’indexation ? », Insee Analyses, 2014).
Avant 1987, les pensions étaient indexées sur le salaire moyen dans le régime général, et dans la fonction publique jusqu’en 2003, elles suivaient l’évolution du point d’indice. La situation était beaucoup plus favorable pour les retraités puisque leur pouvoir d’achat suivait celui de la population active. Mais pour baisser la dépense, elles ont été indexées sur l’inflation.



Mercredi 17 avril 18H45* Réunion du Collectif stoptafta/ceta Aix salon Gardanne (GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE)

vendredi 12 avril 2019

*35 impasse Granet à Aix
Ordre du jour
1-Commerce international,investissements:quels enjeux pour les élections européennes ?
2-Négociations en cours pour un accord avec Trump et les USA
Actions/Macron pour refuser le mandat
3-Campagne STOP- IMPUNITE pour les Multinationales et contre les tribunaux arbitraux (ISDS)



"Négociations commerciales UE-Etats-Unis : Emmanuel Macron prend une décision opportuniste en période électorale" Communiqué de presse de l’Aitec et d’Attac France - 12 avril 2019 (GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE)

vendredi 12 avril 2019

Emmanuel Macron a annoncé ce jeudi 11 avril vouloir voter contre l’ouverture de négociations commerciales entre les États-Unis et l’Union européenne, sans s’être donné les moyens de réellement empêcher qu’elles aient lieu. Opportuniste, cette décision cache mal l’inconstance de Paris en la matière : Donald Trump sert à nouveau d’alibi à Emmanuel Macron pour verdir son image à la veille des élections européennes.



La “taxe GAFA”, une fausse solution à l’évasion fiscale - NOTE de Décryptage |7 avril 2019|, par Attac France (Impôts, Taxations globales, Paradis Fiscaux)

lundi 8 avril 2019

Les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) [1] sont aujourd’hui les plus grandes entreprises du monde par leur capitalisation boursière, mais il est de notoriété publique qu’elles sont aussi les championnes de l’évasion fiscale. Les géants du numérique parviennent d’autant mieux à délocaliser leurs profits dans les paradis fiscaux qu’ils exercent des activités immatérielles, dont il est difficile d’évaluer le montant.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 502149

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License