Accueil > Dossiers > Dossiers

Dossiers

Articles de cette rubrique


Urgence climatique : quels défis relever pour passer à la vitesse supérieure ? 15 oct. 2018 Par Maxime Combes Blog : Sortons de l’âge des fossiles ! (Ecologie et société)

mercredi 24 octobre 2018

Sidérant. Il est proprement sidérant de voir avec quel désintérêt Emmanuel Macron et son gouvernement ont accueilli le récent rapport publié par le GIEC pour contenir le réchauffement à 1,5°C. Alors que les marches pour le climat ont été un succès, plusieurs défis vont devoir être relevés pour obtenir les décisions visionnaires et courageuses qui ne viennent pas et dont nous avons besoin.



Samedi 13 oct 11h30 à 14h à Marseille* - 15 à 19h à Aix* Plus qu’une marche pour le climat (Ecologie et société)

vendredi 12 octobre 2018


Deux marches
- à Aix : www.facebook.com/events/1006071636220141/ *Aix en Provence : de la place de l’hôtel de ville à l’office du tourisme
- à Marseille : https://www.facebook.com/events/335119010579863/ *Vieux Port : Marseille : Ombrière
Soyons nombreux pour faire bouger le gouvernement !!!
L’urgence climatique est là : Océans de plastique, phénomènes climatiques extrêmes, épuisement de la biodiversité, fonte des glaciers et des banquises, migrations climatiques…



"Petit guide contre les bobards de la réforme des retraites" (Travail, Retraite)

dimanche 7 octobre 2018

Attac IDF regroupe les comités locaux d’Ile de France. Des réunions mensuelles mettent en commun réflexions et propositions d’actions. Attac IDF est à l’initiative de ce guide contre les bobards de la réforme des retraites Macron.



L’abécédaire engagé, un livre collectif et international à l’occasion des 20 ans d’Attac France |mardi 28 août 2018| par Attac France (Des livres, des vidéos, des films...)

vendredi 5 octobre 2018

L’abécédaire engagé, un livre collectif et international à l’occasion des 20 ans d’Attac France |mardi 28 août 2018| par Attac France

Pour les 20 ans de l’association, Attac publie L’abécédaire engagé – d’Altermondialisme à Zapatisme, aux éditions Les liens qui libèrent. Vous pouvez l’acheter en ligne sur notre site.

De Naomi Klein à Susan George, en passant par Tadzio Müller, Éric Toussaint, Chico Whitaker, Monique Pinçon-Charlot,



Tribune du Monde |02.10.2018| « Les accords de libre-échange hypothèquent les chances de réguler efficacement la finance » (GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE)

jeudi 4 octobre 2018

Les traités de commerce entre l’Union européenne et le Canada ou le Japon auront pour effet, en favorisant les échanges financiers, d’accroître l’instabilité du système, alerte un collectif de vingt et un économistes dans une tribune au « Monde ».
Tribune. La crise financière mondiale de 2007-2008 avait crûment rappelé la nécessité d’une réglementation plus stricte pour remettre la finance au service de l’économie et de la société. Dix ans après, la politique commerciale européenne met en danger les progrès réalisés en la matière et hypothèque les chances de réguler efficacement la finance à l’avenir. De ce fait, elle introduit de nouveaux risques d’instabilité au sein du système financier.



[Communiqué de presse] - CETA : un an d’application provisoire : un faux-pas climatique et une aberration pour l’agriculture |vendredi 21 septembre 2018] par le Collecti Stop Tafta (GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE)

lundi 24 septembre 2018

Le traité CETA de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada est entré en application provisoire il y a un an et la France, comme d’autres pays européens, doit encore le ratifier au sein du Parlement sans qu’aucune date ne soit encore prévue. Le collectif Stop TAFTA-CETA pointe les premières conséquences néfastes de cette application. Après la démission de Nicolas Hulot, un nouveau faux-pas des politiques environnementale et agricole du gouvernement se confirme. Il n’y a pas d’évaluation correcte des émissions de CO2, ne serait-ce que celles induites par l’augmentation du transport maritime et aérien comme déjà dénoncées par le rapport Schubert [1] et notre rapport toujours d’actualité [2]. Voilà un très mauvais signe donné au climat.



Retour sur la journée de mobilisations mondiales pour le climat à Aix (Ecologie et société)

lundi 10 septembre 2018 par Jocelyne

Plusieurs manifestions à Aix pour le climat le 8 septembre. Attac pays d’Aix y participait.
- Nettoyage de la Société générale cours Mirabeau pour protester contre les projets climaticides (photos)
- Marche pour le climat (photos)
- Etape d’Alternatiba à Aix

- Un article de la provence sur ces actions (ci-dessous)
- Toutes les photos de Guy Liégeois



Marches pour le climat : il est encore temps ! Communiqué d’Attac France 8 septembre 2018 (Ecologie et société)

dimanche 9 septembre 2018

Ce samedi, dans toute la France plus de 150 000 personnes ont pris par à la journée mondiale d’action pour le climat « Dans nos rues pour le climat ». Elles ont rejoint les centaines de milliers de citoyens qui, de Auckland (Nouvelle-Zélande) à San Francisco (Californie), en passant par Abuja (Nigeria), Ho-Chi-Min Ville (Vietnam), Bangkok (Thaïlande) ou encore Berlin (Allemagne), se sont mobilisés pour affirmer qu’il n’est pas trop tard pour agir et exiger des comptes aux décideurs et décideuses qui nous entourent.

En France, cette journée prend une signification toute particulière : il s’agit de la première mobilisation de la société civile depuis la démission de Nicolas Hulot.



Face à l’effondrement, des alternatives au renoncement : tribune d’Amélie Canonne, Maxime Combes, Nicolas Haeringer dans Le blog de Les invités de Mediapart |6 sept. 2018| (Ecologie et société)

vendredi 7 septembre 2018

Constatant l’absence de sursaut politique et institutionnel suite à la démission de Nicolas Hulot, trois militants écologistes, Amélie Canonne, Maxime Combes et Nicolas Haeringer considèrent que seule la société civile peut maintenant « déjouer l’effondrement qui vient ». Ils appellent à participer aux manifestations pour le climat ce samedi 8 septembre.



Appel Libérons l’investissement vert ! Collectif dans Alternatives économiques 04/09/2018 (Ecologie et société)

mardi 4 septembre 2018

Au nom de la sauvegarde du bien commun, nous demandons au gouvernement de lancer d’urgence un grand programme d’investissement public en faveur de la transition écologique et bas carbone, dont le montant serait isolé du déficit budgétaire.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 510591

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Dossiers   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License